Actu Art ContemporainOtherSide

Olivier Grossetête à Chiangmai, Thailande

Temps de lecture estimé : 2mins

Les Parisiens ont pu, en juillet dernier, évoluer dans sa Ville éphémère, érigée aux abords de la Grande Halle de la Villette. Buildings grandeur nature, élégants et puissants, mais tout en carton, scellé et recouvert d’adhésif d’emballage. Quand Christo enveloppe le monumental de ses toiles ficelées, quand Georges Rousse maquille  de jeunes ruines en trompe-l’œil, Olivier Grossetête reconstruit le patrimoine architectural sur un mode à la fois savant et ludique.

Artiste contemporain qui ne court pas après les collectionneurs, le jeune plasticien né à Paris en 1973, diplômé en 1998 de l’Ecole des Beaux-arts de Valence, aujourd’hui installé à Marseille, commence sa carrière par la réalisation en 2000 d’un court-métrage. “Le bateau ivre 1” raconte l’histoire d’un bateau de papier grandeur nature, capable d’embarquer un rameur dans ses divagations d’histoire du cinéma.

Olivier Grossetête s’attaque à la troisième dimension deux ans plus tard avec ses constructions monumentales collectives et éphémères, impliquant une participation locale. Plusieurs villes de France  et d’Europe financeront  ces performances aux dimensions éducatives et culturelles, capables de mobiliser des habitants de tous âges, en les impliquant dans la réalisation de ces citations cartonnées en taille réelle de leur héritage, conçues d’après relevés, répliquées à travers l’informatique, façonnées en ateliers préliminaires avec la participation d’étudiants d’écoles d’art, élevées enfin sur le terrain avec l’aide spontanée et musclée des badauds : il faut en effet des bras pour soulever, fussent-ils en carton,  une cathédrale, un arc de triomphe ou un aqueduc afin de glisser les derniers blocs de leur soubassement. Du 6 au 10 décembre, c’est au tour de la ville thaïlandaise de Chiangmai d’inviter Olivier Grossetête à ériger sur l’esplanade festive de Pratu Tha Phae la réplique d’un temple Lanna : mille deux cents cartons totalisant une tonne et demie, soudés et recouverts par vingt kilomètres d’adhésif, mis en forme par une centaine de participants. L’opération montée avec le soutien de l’Institut Français se déroule dans le cadre de la semaine internationale du Design 2017, hébergée par la deuxième mégapole de Thaïlande.

https://www.facebook.com/olivier.grossetete.9

Hervé Le Goff
Venu à l'enseignement et au journalisme après des études d'architecture et de cinéma, Hervé Le Goff a enseigné à L'Institut Français de Photographie, à l'Université Paris-Descartes, à l’Ecole Efet, à l'École nationale supérieure Louis-Lumière, à l'Université de l'Océan Indien de Saint-Denis de La Réunion ; il a écrit pour plusieurs revues et magazines, notamment l'Officiel de la photo et du cinéma, Le Photographe, Photo Journal, Zoom, Vogue Hommes International, Photographie, Photo Reporter, L'Événement du jeudi, Les Inrockuptibles, Télérama, Images magazine. Il collabore actuellement à l’encyclopédie Universalis et publie dans les pages événement-culture du magazine Chasseur d'Images.

    You may also like

    En voir plus dans Actu Art Contemporain