Temps de lecture : 1 minute et 15 secondes

Après avoir, pendant plus de dix années, contribué à la défense et à l’illustration de la photographie, la Fondation Henri Cartier Bresson a quitté son charmant bâtiment de Montparnasse pour s’installer en plein cœur du Marais, où le huitième art semble avoir pris ses marques depuis les années 1990. Un quartier plus central, plus accessible, personne ne s’en plaindrait. Mais la bonne nouvelle tient surtout à ce volume qui manquait aux deux niveaux du passage Lebouis.

La photographie contemporaine qu’Henri Cartier-Bresson souhaitait aider autant qu’il voulait honorer les œuvres d’auteurs de sa génération trouve ici des plafonds assez hauts pour accueillir ses tirages géants et ses installations. Le nouveau lieu ne constitue pas le seul changement : en conservant la direction artistique de l’institution qu’elle a co-fondée et dirigée pendant dix ans, Agnès Sire en laisse la direction à François Hébel, emblématique ex-directeur des Rencontres d’Arles.

Un tandem prometteur, une adresse qui ne demande plus une expédition, une surface assez vaste pour offrir plusieurs salles de dimensions muséales et le plus d’une cour pavée, la fondation HCB accomplit pleinement la décision d’Henri Cartier-Bresson et de Martine Franck, telle que le couple l’a annoncée aux Rencontres d’Arles 2002 : offrir une maison à la photographie d’auteur.
Proposée par Agnès Sire, l’exposition justement nommée « Une double découverte » invite à s’immerger dans un lieu inédit et, précisément, à parcourir l’œuvre de Martine Franck. Rétrospective d’une œuvre considérable de près d’un demi-siècle, commencée dans le domaine de la musique et de la création théâtrale, développée par le reportage et d’illustration, la scénographie évoque d’abord un auteur sensible, ouvert à ses contemporains, célébrités approchées dans leur intimité, anonymes rencontrés à la faveur des voyages à travers le monde et de son actualité. Co-fondatrice de l’agence Viva, membre de Magnum Photos, Martine Franck entourait son talent d’une élégante discrétion. Les images enfin rassemblées dans une habile scénographie lui rendent sa simple place de photographe majeur.

L’exposition à Paris est visible jusqu’au 10 février avant de rejoindre le Musée de l’Elysée de Lausanne du 20 février au 5 mai 2019 !

INFORMATIONS PRATIQUES

mar06nov(nov 6)10 h 00 min2019dim10fev(fev 10)19 h 00 minMartine FranckFondation Henri Cartier Bresson, 79, rue des Archives 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie


mer20fev(fev 20)11 h 00 mindim05mai(mai 5)18 h 00 minMartine FranckMusée de l’Elysée, 18, avenue de l’Elysée CH – 1014, LausanneType d'événement:Exposition,Photographie

X
X