Temps de lecture : 1 minute et 19 secondes

Quand en 2008 il commence à photographier, Ren Hang ne se demande pas ce qu’il pourrait mettre dans le champ de son objectif. À vingt et un ans, l’autodidacte passionné depuis l’adolescence par le corps de ses amis en a fait son territoire et ses obsessions. Préférant ouvertement les garçons, il tire parti des modèles des deux sexes avec autant de bonheur et d’invention, mêlant comme personne le trivial et la sensualité, l’humour et l’esthétisme, usant des corps, des accessoires, du paysage et d’oiseaux réputés beaux, opérant avec le même talent dans le secteur de la mode et le marché du fine art.

Proche de ses aînés du « Réalisme cynique » issu de la répression de l’occupation contestataire de la place Tian’anmen du printemps 1989, Ren Hang centre son travail sur l’érotisme et l’utilisation des corps en éléments de compositions, comme ces ongles prédateurs en vernis rouge, ces visages de filles en rosace, ces profils enchaînés en frise de baisers ou ces fesses de garçons disposées en désert de dunes. Artiste dérangeant, parfois au seuil de la subversion, le photographe a pu être a cible de la censure, avec des expositions fermées ou des photographies interdites ; il a surtout conquis toute une générations de fans en Chine et dans le reste du monde après avoir joui de la reconnaissance de l’art contemporain par une longue suite d’expositions personnelles ou collective en Asie, en Europe en Amérique du Nord et en Australie.
Au printemps 2017, du 27 janvier au 12 mars, le FOAM d’Amsterdam consacrait sa stature d’artiste international par une exposition rétrospective. Cette gloire qui lui arrivait à l’âge d’à peine trente ans, n’a pas empêché Ren Hang de se suicider le 24 février à Pékin, en se jetant par la fenêtre. Deux ans après sa mort mise sur le compte d’une dépression, la Maison européenne de la photographie rend à Ren Hang un hommage qu’il aurait sans doute aimé, avec une scénographie impressionniste privilégiant les tonalités sur la chronologie, dédiant un espace à sa mère, entre son univers nocturne et la fusion passionnée de l’érotisme et de la nature.

INFORMATIONS PRATIQUES

sam01sep9 h 00 mindim16(sep 16)19 h 00 min30ème édition de Visa pour l’Image – PerpignanVisa pour l’Image - Perpignan, 24, rue Rabelais 66000 PerpignanType d'événement:Festival,Photographie


Aussi à la MEP

mer06mar(mar 6)11 h 00 minsam25mai(mai 25)19 h 45 minBusy LivingCoco CapitánLa Maison Européenne de la Photographie, 5/7 Rue de Fourcy 75004 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

mer06mar(mar 6)11 h 00 mindim14avr(avr 14)19 h 45 minIncandescenceYoonkyung JangLa Maison Européenne de la Photographie, 5/7 Rue de Fourcy 75004 ParisType d'événement:Exposition,Photographie


Prochainement

sam20avr(avr 20)11 h 00 mindim26mai(mai 26)19 h 45 minThe Bliss of ConformityYingguang GuoLa Maison Européenne de la Photographie, 5/7 Rue de Fourcy 75004 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

A LIRE
Mort du photographe Ren Hang (1987-2017)

X
X