Septembre, 2018

jeu06sep(sep 6)11 h 00 minsam03nov(nov 3)19 h 00 minAbstraction Du ConcretLucien Hervé & Illés SarkantyuGalerie La Forest Divonne - Brussels, Rue de l’Hôtel des Monnaies 66, 1060 BruxellesType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

La Galerie La Forest Divonne – Bruxelles présente « ABSTRACTION DU CONCRET », un dialogue singulier entre Lucien Hervé (1910-2007) et Illés Sarkantyu (né en 1977).

Dialogue entre deux œuvres, signées par deux artistes hongrois, vivant ou ayant vécu en France, que plus de soixante ans séparent.

Lucien Hervé trace un autoportrait intime en photographiant son propre appartement, lui qui a photographié toute sa vie les plus grandes réalisations architecturales du passé et de son temps. Illés Sarkantyu dresse quant à lui un portrait posthume et indirect de cet artiste qu’il admire en photographiant les archives qu’il a laissées derrière lui ou, en d’autres termes, les traces de son travail. Ce faisant, Illés Sarkantyu développe une vision person- nelle et radicale, souvent nourrie d’appropriation et de réinterprétation.

Le mur principal de la galerie sera couvert des seize images de la série « L’appartement », photogra- phiée par Lucien Hervé. L’accrochage suivra la disposition originale, conçue par Lucien Hervé lui-même en 2000 pour la Galerie du Jour, Agnès b. Rarement exposées, ces photographies exceptionnelles concentrent tout l’art du maître dans un cadre intime qui fait la part belle à la spécificité de son regard et en particulier à la rigueur de ses cadrages. Ces images ont été récemment présentées dans l’exposition monographique « Lucien Hervé : Géométrie de la lumière », produite par le Musée du Jeu de Paume pour le Château de Tours.

Quentin Bajac, conservateur en chef de la photographie au MOMA écrit : « La singularité d’Hervé, elle tiendrait à sa grande rigueur, à son économie de moyen et à la façon, tout à fait originale, dont il se tient sur la limite entre abstraction et figuration ; celle avec laquelle il cherche, par-delà une apparence extérieure des choses, à rendre compte d’une idée, d’un dessein et à faire que chaque expérience de la vision soit saisie dans une réflexion plus générale. »
(Quentin Bajac, commissaire de l’exposition Lucien Hervé au Centre Pompidou en 2010)

En regard de ces œuvres historiques, Illés Sarkantyu exposera une série dédiée au travail de Lucien Hervé, forme de portrait posthume et d’hommage rendu à l’artiste par l’intermédiaire des traces laissées par son travail, en photographiant de manière objective, à la manière des typologies de Bernd et Hilla Becher, les dossiers dans lesquels Lucien Hervé conservait ses négatifs, ses planches contact et ses cli- chés. Ces images radicales permettent à Illés Sarkantyu de développer sa propre vision et sa pratique artistique.
Cette série d’images sera confrontée pour la première fois à celles de l’appartement, où les archives étaient conservées et où les photographies ont été prises. Ces œuvres tendant vers l’abstraction se ré- pondront par la couleur, tout en soulignant le caractère concret et quotidien du sujet. En paraphrasant Paul Klee, ces images ne reproduisent pas le visible, mais rendent visible.

Dates

Septembre 6 (Jeudi) 11 h 00 min - Novembre 3 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie La Forest Divonne - Brussels

Rue de l’Hôtel des Monnaies 66, 1060 Bruxelles

Galerie La Forest Divonne - BrusselsRue de l’Hôtel des Monnaies 66, 1060 BruxellesOuvert du mardi au samedi de 11h à 19h

X
X