Octobre, 2018

jeu04oct(oct 4)10 h 30 minsam08déc(déc 8)19 h 00 minContemplationsPascal Bonneau & Anthony MorelGalerie PARALLAX - Créations photographiques, 3 rue des Epinaux 13100 Aix en ProvenceType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

« Trois opérations : Voir, opération de l’oeil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art. »
Emile Bernard.

« Contemplations » met en parallèle les regards de deux photographes: Pascal Bonneau et Anthony Morel.
Dans leurs series « Palladiotypes » et« Entre les mondes » chacun scrute des lieux et des sujets simples, auquel nous ne prêtons pas attention.
Mais leurs curiosités, leurs regards nous plongent dans un univers propice à la beauté, la réflexion,et nous invite à la contemplation au travers du médium photographique.
Par leur processus de captation, hors de l’industrie photographique actuelle, les photographes redeviennent des artisans de l’image.
Cette nouvelle exposition vous invite à un voyage photographique contemplatif.

Palladiotypes
Photographies de Pascal Bonneau

Ma démarche photographique est fondamentalement liée à la curiosité de voir, regarder, observer, percevoir, contempler, s’émouvoir… Ne dénonçant ni ne revendiquant rien, mes photographies sont présentées comme de simples propositions de bonheur. Ma seule ambition est de transmettre et de faire partager ce qu’il y a de plus éthéré et de plus intemporel dans ma vision. C’est sans apparat ni mise en scène sophistiquée mais sous la seule lumière frontale et linéaire du scanner que je fige ces choses si familières et quotidiennes qu’elles en paraissent banales ou désuètes. Feuilles, fleurs, légumes ou fruits : il s’agit d’en explorer les formes, les textures, les volumes, les contrastes et les densités. De ces petits riens, de ces peu de chose, de ces insignifiances de tous les jours, je m’applique à une observation méthodique. Car pour peu que l’on fasse l’effort de prêter attention, de consacrer quelques instants de notre temps si précieux à poser un regard attentif sur elles, ces banalités révèlent un monde poétique et onirique où se livre l’esthétique de l’architecture végétale ; un monde où le temps ne compte plus que par et pour les traces qu’il a laissées.

Entre les mondes
Photographies de Anthony Morel

Cela signifie, à la fois l’intérieur de la camera obscura, l’espace situé entre la réalité et sa représentation, l’étendue dans laquelle se forme l’image. C’est aussi, pour moi, une définition des territoires que j’aime travailler. Au delà des ponts qui enjambent la Durance et qui sont très présents dans mes images, ce sont tous ces espaces où l’homme abandonne l’évolution du paysage à la seule nature. Le plus souvent des “anti lieux”, des no man’s land du quotidien, des zones délaissées que l’on traverse, sur lesquels on ne s’arrête que rarement.
« La singularité de mes images reflète la singularité de mes appareils. C’est une façon pour moi d’exister dans mes photographies, d’en être un sujet oublié. Je creuse la réalité, une distance s’installe, l’espace est absorbé sur le plan. À l’issue du processus, l’image produite n’est plus que le reflet d’une apparence ; la réalité banale s’est transformée en fiction poétique. Au travers d’une expérience sensorielle et corporelle, je me laisse guider par la réalité de lieux propices à la solitude et à l’émergence de nouveaux paysages : des territoires dans lesquels s’immiscent le merveilleux. »

Dates

Octobre 4 (Jeudi) 10 h 30 min - Décembre 8 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie PARALLAX - Créations photographiques

3 rue des Epinaux 13100 Aix en Provence

Galerie PARALLAX - Créations photographiques3 rue des Epinaux 13100 Aix en ProvenceOuvert du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 15h à 19h

X
X