Novembre, 2018

mer14nov(nov 14)15 h 00 minsam15déc(déc 15)19 h 00 minDuo SchallGalerie Argentic, 43, rue Daubenton 75005 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’exposition « Duo Schall » rend hommage au travail des deux frères Schall, à leur collaboration et met également en
lumière le goût de Roger pour les compositions binaires, les couples et les duos. Une spécificité qui nous permet d’explorer transversalement toute l’oeuvre d’un des photographes les plus doués, prolifiques et précurseurs des années 30.

Roger et Raymond Schall, le duo du succès.

En 1931, Roger et Raymond ouvrent leur studio à Montmartre, au 36 avenue Junot. Les deux
frères travaillent ensemble chaque jour. Artisans de la photographie, ils utilisent l’atelier pour recevoir les clients, organiser les prises de vues, développer les clichés pris la veille et tirer les épreuves. Raymond arpente les rédactions, gère le laboratoire et l’équipe pendant que Roger est en reportage dans toute l’Europe. Roger sera « l’oeil » et Raymond « les mains » du studio.

Nous sommes au moment où la presse est en pleine mutation, passant des hebdomadaires illustrés par des dessins aux quotidiens centrés sur l’actualité internationale immédiate et où les articles sont toujours accompagnés de photographies. Les frères Schall s’imposeront dans ce nouveau mode de communication et d’information grâce au talent photographique de Roger mais aussi par la diversification de leur production, orchestrée par Raymond.

Ils pratiquent aussi bien le reportage, le portrait ou les commandes pour la mode et la publicité. À eux deux, ils monteront à Paris le studio photo le plus connu et réputé des années 30. Fonctionnant déjà comme une agence de presse, ils emploieront jusqu’à 14 personnes et leurs images seront publiées dans plusieurs centaines de revues et journaux dans le monde entier en 20 ans, 150 fois la couverture.

En 1939, Roger et Raymond Schall sont mobilisés et l’activité du studio s’arrête net. À la démobilisation, les frères se séparent. Roger Schall continue tant bien que mal son travail de photographe mais l’activité est ralentie dans ce Paris occupé. Parallèlement Raymond crée en 1942 la maison d’éditions « Raymond Schall » au 38 rue Caulaincourt. Les éditions Raymond Schall éditent « tous ouvrages et publicités de quelques caractères qu’ils soient se rapportant au reportage ou à la photographie. ». Elles publieront, entre autres, deux des plus grands ouvrages photographiques des années 40. Le premier, publié en 1942 : Reflets de France, est un recueil de plus de 300 photographies de Roger Schall des paysages français et des hommes qui les habitent. Et, en 1944, A Paris sous la botte des Nazis, certainement le livre le plus célèbre qui rend compte de la situation à Paris pendant l’Occupation.
Préfacé par le général De Gaulle, cet ouvrage est un témoignage historique de premier ordre mais aussi un livre de photographies de grande qualité artistique où se côtoient les oeuvres de Doisneau, Jahan, Parry, Seeberger, et bien sûr Roger Schall.

À la fin de la guerre, Roger Schall abandonne progressivement les reportages internationaux pour se consacrer aux commandes publicitaires et reportages industriels. Cette époque marque la fin d’une période de créativité intense qui a débuté dans les années 20. Roger abandonne la photographie en 1967 et se consacre à la peinture et à la gestion de ses archives qui comprennent près de 100 000 images.

Dates

Novembre 14 (Mercredi) 15 h 00 min - Décembre 15 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Argentic

43, rue Daubenton 75005 Paris

X
X