Mai, 2019

jeu02mai13 h 30 mindim02jui18 h 30 minFace à l'oeuvre : La Photographie à l'école18ème éditionMaison de la Photographie Robert Doisneau, 1, rue de la Division Général Leclerc 94250 GentillyType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Pour la première fois depuis sa création en 2001, le programme La photographie à l’école puise sa thématique dans l’oeuvre de Robert Doisneau. Les élèves d’écoles primaires, de collèges ou de la Fondation Vallée ont été amenés à se pencher sur les travaux du photographe réalisés dans les années 1950 et 1980, témoignant à leur tour des bouleversements historiques, sociaux et urbains qui se sont opérés dans le milieu scolaire et, de manière générale, dans la banlieue parisienne. La réalisation de mises en scènes, de vues architecturales mais aussi de photographies de mode inspirées des images de Doisneau a ainsi ouvert la porte à des appropriations, contemporaines et originales. Les élèves sont devenus les observateurs attentifs de photographies d’époque puis des acteurs et des créateurs.

Cette année le projet engage dix classes de différents niveaux, soit environ 250 élèves de CM1, CM2 et 6ème. Ces classes ont été encadrées par deux photographes : Rafael Serrano et Gilberto Güiza Rojas. Laure Ledoux, troisième photographe impliquée dans le projet est quant à elle, intervenue auprès de trois groupes d’adolescents de la Fondation Vallée.

Photographes Intervenants : Gilberto Güiza Rojas, Laure Ledoux et Rafael Serrano

La banlieue, la mise en scène et l’actualisation

La trajectoire photographique de Robert Doisneau peut être considérée comme une oeuvre à part entière. S’intéressant à une grande variété de sujets de son temps, il a témoigné des bouleversements historiques, sociaux et urbains de la France pendant une longue période du XXème siècle. Doisneau a édifié une oeuvre photographique riche, prolifique et multiple, passant de l’instantané à la prise de vue en studio, de l’image prise à la sauvette à la mise en scène.
Le projet de Photographie à l´école 2018-2019 prend comme point de départ les différents travaux de Robert Doisneau autour de la représentation de la banlieue parisienne et du milieu scolaire des années 1950. Au fil des interventions, les élèves participants ont été invités à analyser et à produire des actualisations des photographies d’époque autour de ces deux thèmes. La réalisation des mises en scène inspirées des images du photographe a tout d’abord ouvert la porte à des appropriations contemporaines et originales. Puis, au cours de balades photographiques les enfants sont partis à la recherche d’indices de contrastes et
de changements architecturaux, posant un regard autre sur leur environnement immédiat. Il s’agissait d’explorer l’image et sa construction photographique dans un autre rythme que celui de l’instantanéité quotidienne du Smartphone, une autre temporalité que celle de l’éphémère usage des réseaux sociaux.
Les élèves sont devenus créateurs, acteurs et critiques d’images photographiques en comparant les différences entre les images créées par Doisneau et les images perçues au cours de leurs propres expériences.
La question de l’image photographique comme véhicule d’un message construit avec une intention spécifique (mémorielle, artistique, journalistique, informative…), reste fondamentale au fil de nos ateliers. Cela avec l’espoir de provoquer des regards éveillés et critiques sur les images et les messages qui nous concevons et recevons au quotidien.
Gilberto Güiza Rojas, Rafael Serrano

Dates

Mai 2 (Jeudi) 13 h 30 min - Juin 2 (Dimanche) 18 h 30 min

Lieu

Maison de la Photographie Robert Doisneau

1, rue de la Division Général Leclerc 94250 Gentilly

Maison de la Photographie Robert Doisneau1, rue de la Division Général Leclerc 94250 GentillyEntrée Libre. Ouvert du mercredi au vendredi : 13h30 - 18h30 et le samedi et dimanche : 13h30 - 19h Dermée les jours fériés

X
X