Mai, 2019

mer29mai(mai 29)12 h 00 minsam31aou(aou 31)19 h 00 minHarmony of ChaosRenato D’AgostinGalerie Thierry Bigaignon, 9 rue Charlot 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Avec cette nouvelle série qui flirte avec l’abstraction, Renato D’Agostin nous emporte dans un univers dense et profond, empreint de questionnements sur la condition humaine. Il signe là une oeuvre particulièrement aboutie.

Reconnu pour son style si unique, exposé de par le monde, acquis par de prestigieuses collections privées et publiques et objet de nombreuses publications à succès, le travail de Renato D’Agostin s’est fait une place prépondérante dans le paysage photographique. Avec Harmony of Chaos l’artiste change d’échelle et explore de nouveaux territoires. Une série qui marque un tournant dans sa carrière.
Renato D’Agostin y dépeint, entre autres, la vibration et l’étouffement qu’il a ressentis dans les rues de Shanghai. Loin de vouloir dresser un simple portrait de la ville, il cherche à tirer de cette expérience sensorielle une série qui mette en relief l’ADN de ces villes post-modernes, à transmettre leur universalité. Il met en exergue l’anonymat engendré par les structures urbaines dans un vocabulaire maîtrisé où le jeu d’échelles est particulièrement marqué. Il nous fait ressentir les mutations urbaines opérées en très peu de temps et sans transition, et questionner la place de l’homme dans ces nouvelles mégalopoles.
Avec ce travail l’artiste italien change d’échelle comme pour mieux ancrer sa réflexion sur le monde qu’il observe et libérer sa créativité.
« C’est un projet qui me permet de découvrir de nouvelles possibilités en photographie, de décoder un vocabulaire jusque-là inexploré », explique Renato D’Agostin.
Pour ce projet, l’artiste s’est concentré sur une sélection d’images très restreinte : treize photographies, pas une de plus. Certaines d’entre elles ont nécessité la mise au point d’une technique spécifique de mouvement sous l’agrandisseur qui lui permette d’exprimer cette vibration évoquée plus haut. « J’ai poussé le processus de développement à l’extrême en exposant sur une feuille de papier une multitude de vues issues d’un même négatif pour recréer cette sensation de ruche en mouvement perpétuel. J’ai ensuite sorti mon agrandisseur de la chambre noire et projeté le négatif sur le mur et c’est là que j’ai réalisé que seul un très grand tirage pourrait traduire la sensation de claustrophobie provoquée par l’immensité de la ville ». Son studio new-yorkais ne permettant pas de réaliser ces tirages très grands formats, il prend en 2018 la décision radicale de déménager, rachète un entrepôt près de Venise et y construit une chambre noire hors-norme. Les tirages qui en sortiront sont à couper le souffle !
Théo-Mario Coppola qui signe la préface du livre spécial édité pour l’occasion y décrit parfaitement l’atmosphère de la série : « Abstractions cimentées, balayées par les vents, noyées par les brumes, les façades denses et mouvantes s’imposent, sans fondations, sans ciels, comme les panneaux gigantesques d’un décor de théâtre. Les acteurs – des passants – vont et viennent dans cet amas fluide où l’on se déplace pour vivre. Leur apparition est furtive. Leurs actions consistent en des gestes simples, réduits à la chorégraphie du silence et à l’harmonie du chaos ».
Le livre-concept, co-édité par the(M) éditions et Quants, aura un format inhabituel de 55x40cm et sera logé dans un coffret spécial. Il est proposé en édition très limitée, 100 exemplaires seulement.

Dates

Mai 29 (Mercredi) 12 h 00 min - Août 31 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Thierry Bigaignon

9 rue Charlot 75003 Paris

Galerie Thierry Bigaignon9 rue Charlot 75003 ParisLa Galerie Thierry Bigaignon est exclusivement dédiée à la photographie. La galerie met l’accent sur une programmation internationale et entend défendre une certaine vision de la photographie : une photographie classico-contemporaine, une photographie éclectique et exigeante. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h

X
X