Janvier, 2019

sam26jan(jan 26)10 h 00 mindim12mai(mai 12)18 h 00 minL’expérience photographiqueJacques MeurisLe Musée de la Photographie Centre d´art contemporain de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 11 Avenue Paul Pastur, 6032 Mont-sur-Marchienne, BelgiqueType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Lorsque l’on évoque le nom de Jacques Meuris, c’est spontanément à l’homme de lettres que l’on songe, plutôt qu’au photographe ou au théoricien. Figure atypique dans la sphère culturelle belge de l’après-guerre, il est l’auteur de nombreux textes tant littéraires que poétiques ou critiques. C’est aux côtés de l’artiste Marc Mendelson que l’auteur d’Elpénor, la Méditérrannée développe, dès les années 1950, un intérêt pour la photographie. L’expérience photographique de Jacques Meuris donne lieu à une œuvre conséquente (sans pour autant être abondante), perméable aux influences et aux idées de son temps et notamment, de façon durable, à l’énergie nouvelle dégagée par le surréalisme. Il se lie d’amitié avec de nombreux artistes qui vont considérablement influencer son regard ; on retrouve par exemple dans ses premières images la composition rigoureuse des peintures de Gaston Bertrand, tandis que son éloignement progressif de la pho- tographie figurative au profit d’images plus abstraites semble devoir beaucoup à l’amitié de Serge Vandercam. S’essayant à différents styles, Meuris s’oriente dans les années 1960 vers une esthétique proche de celle d’Aaron Siskind ; il interroge également la relation texte-image, plaçant le mot au cœur de ses photographies, ou encore s’intéressant à la couleur au moment où Stephen Shore et William Eggleston exposent pour la première fois au MoMA, en 1976-1977. Cette variété d’écritures et d’approches est pour Meuris l’occasion d’expérimenter le médium mais aussi de le questionner. En un peu plus de trente ans de carrière photographique, Meuris exposera à maintes reprises à Bruxelles et à l’étranger — nombreuses expositions avec le groupe Photo-graphie, dont il est membre aux côtés notamment d’Yves Auquier et Hubert Grooteclaes ; participation à la XIVe Biennale de São Paulo, au Brésil, en 1977… Meuris écrit en outre de nombreux articles critiques à propos de la photographie et finit par publier un ouvrage théorique plus construit et conséquent, Le Photographe et ses modèles, en 1983.
À la mort de Jacques Meuris, en 1993 — après une dernière exposi- tion présentée à l’Espace photographique Contretype à Bruxelles en 1989 —, son épouse Fernande Duchateau fait don d’une part de toute sa production et des tirages au Musée de la Photographie à Charleroi ; d’autre part, elle lègue les archives littéraires de Meuris mais également l’ensemble de ses négatifs aux Archives et Musée de la Littérature de Bruxelles (AML).
L’étude de ces négatifs, réalisée en collaboration avec le photographe Marc Trivier, permet de mieux cerner le cheminement de la pensée pho- tographique de Meuris, mais également la diversité de ses démarches et de ses recherches.
L’exposition présente les images plus connues ou attendues de Jacques Meuris, mais elle fait également la part belle à une sélection de sé- quences puisées au sein de ses planches-contacts.

Dates

Janvier 26 (Samedi) 10 h 00 min - Mai 12 (Dimanche) 18 h 00 min

Lieu

Le Musée de la Photographie Centre d´art contemporain de la Fédération Wallonie-Bruxelles

11 Avenue Paul Pastur, 6032 Mont-sur-Marchienne, Belgique

Le Musée de la Photographie Centre d´art contemporain de la Fédération Wallonie-Bruxelles11 Avenue Paul Pastur, 6032 Mont-sur-Marchienne, BelgiqueLe musée est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h

X
X