Février, 2019

mer06fev(fev 6)10 h 00 mindim26mai(mai 26)18 h 00 minLe Monde de Steve McCurryLa Sucrière, 49-50 quai Rambaud 69002 LyonType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’exposition est une véritable rétrospective de l’oeuvre de Steve McCurry : pour la première fois à Lyon, plus de 200 de ses photos sont présentées au public. On peut y admirer ses clichés les plus célèbres, réalisés tout au long de ses 35 ans de carrière, mais également maintes photos inédites.
Conçue par Biba Giacchetti et scénographiée par Peter Botazzi, l’exposition propose un long voyage dans le monde de Steve McCurry, de l’Afghanistan à l’Inde, de l’Asie du Sud-Est à l’Afrique, de Cuba aux États-Unis, du Brésil à l’Italie, à travers son vaste et fascinant répertoire d’images, où l’Humain est toujours le protagoniste principal, même s’il n’est qu’évoqué.

L’objectif de Steve McCurry était de capturer des images poétiques, dans des lieux du monde où la vie est plus difficile. Parmi celles-ci se retrouvent quelques clichés récents, animés par la recherche d’une dimension quasi métaphysique de l’espace, où l’absence est parfois à la base de l’histoire et d’où émerge avec force sa passion pour le cinéma. Il ne manque pas non plus de montrer les atrocités de la guerre et la violence dont l’humanité est témoin et parfois protagoniste : des Twin Towers photographiées depuis son studio new-yorkais à la guerre du Golfe, du conflit afghan au tsunami japonais, des enfants soldats à la souffrance dans les hôpitaux.

La scénographie de Peter Botazzi plonge le visiteur dans un labyrinthe d’images qui le force à des découvertes successives.
Ici, pas de classement chronologique ou thématique mais un tourbillon de chocs visuels plus forts les uns que les autres.
Le visiteur se perd dans le monde de l’artiste, dans ses yeux.

Le parcours s’ouvre sur une sélection de photos inédites en noir et blanc, réalisées par Steve McCurry entre 1979 et 1980, pendant son premier reportage en Afghanistan, où il est entré clandestinement, guidé par un groupe de moudjahidin qui combattait les troupes soviétiques. Il y est retourné de nombreuses fois et c’est au cours d’un de ces voyages qu’il photographie Sharbat Gula dans le camp de réfugiés de Peshawar au Pakistan. Cette photo, publiée dans le National Geographic, est, depuis lors, devenue une icône de la photographie mondiale, mais aussi un symbole d’espoir et de paix.
Dans l’exposition, un espace entier est d’ailleurs consacré à cette jeune femme. A côté de son premier portrait, devenu célèbre, le visiteur peut découvrir celui que McCurry a fait d’elle 17 ans plus tard, après de longues recherches. Un reportage raconte son histoire et celle des retrouvailles avec le photographe.
Le visiteur s’engage alors dans le labyrinthe d’images qui forme le coeur de l’exposition. Le parcours est tout en transparence, les photos étant présentées en avant-plan de tulles qui figurent la présence du monde dans le lieu de l’exposition. Il est entraîné dans un tourbillon où se mélangent les âges, les cultures, les ethnies. Chaque photo est bien sûr légendée, mais a minima, à chacun de réaliser sa propre découverte, de comprendre ce que chaque photo lui dit. Pour une cinquantaine d’entre elles cependant, le visiteur peut, grâce à un audoguide qui lui est fourni gratuitement, entendre Steve McCurry lui expliquer l’histoire de ses photos avec des anecdotes et des témoignages passionnants.
Tout le parcours est consacré à des vidéos où McCurry raconte ses voyages, son expérience de vie et sa conception de la photographie.

Dates

Février 6 (Mercredi) 10 h 00 min - Mai 26 (Dimanche) 18 h 00 min

Lieu

La Sucrière

49-50 quai Rambaud 69002 Lyon

La Sucrière49-50 quai Rambaud 69002 LyonDu mardi au vendredi : 10h00 à 18h00 / Weekend et jours fériés : 10h00 à 19h00. Entrée payante (13€)

X
X