Juin, 2019

mer19jui(jui 19)0 h 00 mindim22sep(sep 22)0 h 00 minNATURE DIVINITYFrancis GrosjeanAbbaye de Valmagne, 34560 VilleveyracType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’Abbaye de VALMAGNE accueille NATURE DIVINITY de Francis GROSJEAN. Suite au succès de cette exposition au Temple d’ARLES en juillet 2018, l’abbaye cistercienne offre un nouvel écrin à ces photographies de la Nature présentées en très grand format ( 2,5m x 4m)
En quête d’étranges créatures sculptées par les éléments que son oeil d’enfant révélait dans un rêve éveillé, FRANCIS GROSJEAN écrit avec NATURE DIVINITY un langage pictural inédit et universel. Tel un archéologue, le photographe extrait la richesse d’un monde naturel et éphémère pour créer un bestiaire magique et des portraits de divinités aux résonances bouddhiques, inuit ou africaines. Vues aériennes ou macrophotographies fractales…de l’infiniment petit à l’immensément grand, Francis Grosjean nous offre un canevas d’images honorant les 5 éléments de la cosmogonie chinoise du Yin et du Yang : la terre, l’eau, le feu, le bois et le métal.

FRANCIS GROSJEAN, ingénieur de formation est un artiste protéiforme, à la fois cinéaste et photographe. Influencé par le sacré, son travail est né de l’observation du réel mais sa pratique donne à ses oeuvres une dimension mystique. Au sein même de la matière, il trouve une signification nouvelle qui dépasse le sujet photographié, proposant au spectateur une dimension esthétique sans référence à l’échelle du décor capturé.
Ses portraits de la nature s’apparentent à des paréidolies – ce phénomène qui permet aux humains de distinguer un visage familier dans un nuage, un paysage ou une matière. Son approche cartésienne structure une démarche artistique qui propose une vision onirique du monde à travers ces personnages. Son savoir-faire de cadreur, de coloriste, mais aussi de metteur en scène donne à voir une oeuvre foisonnante et originale.

A l’entrée de l’abbatiale, un bestiaire humanoïde symbolise les 5 éléments et entraîne le spectateur vers les ogives du choeur où l’attendent des moines étranges, élevés dans ces matières que la nature a sculpté devant l’objectif de l’auteur : visages saisissants, apaisés ou torturés, anges ou démons. Ils renvoient à l’histoire contrastée de cette abbaye cistercienne qui fut un lieu de recueillement mais aussi de grande violence dans une région marquée par l’hérésie cathare.

La sacristie abrite des formes de glace ou de métal évoquant des objets de culte. Les circonvolutions anthropomorphes de l’eau et de la terre sont à l’honneur dans la salle capitulaire. Dans le parloir, des arbres se font visages sibyllins, oeil d’éléphant, monstres des océans. En déambulant dans le cloître, le visiteur découvre des créatures de feu et de métal entremêlés dans une profusion de couleurs contrastant avec la sérénité des lieux.

La dimension visuelle des oeuvres de Francis GROSJEAN s’inscrit dans la prise de conscience vitale des sociétés occidentales de la nécessité de mieux reconnecter l’homme à la nature. L’époque où l’homme jouissait de ses bienfaits sans limites, exploitant à son profit et sans vision durable les richesses de la Nature est en passe de se terminer à l’aune de la nécessité de repenser nos modes de vie. Une approche rationaliste ou militante ne suffit pas. La dimension émotionnelle est indispensable au succès d’une si grande entreprise. Quel meilleur chemin pour nous donner envie d’y parvenir que celui de nous inviter à l’observation et à l’imagination, à retisser un lien sacré avec notre planète par la beauté, celle d’une nature retrouvée, comme le fait Francis GROSJEAN.

Philippe SÉRÉNON, Commissaire de l’exposition

Dates

Juin 19 (Mercredi) 0 h 00 min - Septembre 22 (Dimanche) 0 h 00 min

Lieu

Abbaye de Valmagne

34560 Villeveyrac

X
X