Mars, 2019

mer20mar(mar 20)13 h 00 mindim26mai(mai 26)19 h 00 minStillTrine SøndergaardMaison du Danemark, 142 Avenue des Champs-Élysées, 75008 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’exposition réunit deux séries de photographies, Interior et Guldnakke, où le regard de l’artiste se mêle à la nostalgie d’un temps passé. Trine Søndergaard nous présente des images empreintes de silence, qui ne donnent pas de réponses mais incitent le spectateur à s’interroger sur ce qu’il voit. Le titre Still n’a pas d’équivalent littéral en français, il associe les notions de calme et de silence.

Interior (2008-2012)
Sur une période de quatre ans, Trine Søndergaard a patiemment rassemblé les photos de la série Interior. Les manoirs et demeures étaient vides depuis plus d’un demi-siècle lorsqu’elle y est arrivée. Une coquille du passé dont les pièces étaient dépouillées et dénuées de toute vie. Les liens avec le peintre danois du XIXe siècle Vilhelm Hammershøi sont manifestes : l’harmonieuse tonalité de la palette de gris, la conscience aiguë de la lumière et son rendu. Søndergaard reprend cette remarquable utilisation de la lumière naturelle, faisant lentement, minutieusement apparaître les nuances étouffées d’un blanc poussiéreux sur le blanc, remettant en cause les perceptions de l’instantanéité de la photographie. Enfilades de portes ouvrant sur d’autres portes, escaliers s’arrêtant sur une fenêtre et la vue sur laquelle elle donne, tels des autels dédiés à l’image et à la lumière hors du délabrement humide des murs épais des manoirs.
Ces images explorent un état d’esprit intérieur, sondant ce qui est habituellement dissimulé, dérobé au regard. Mais ici, les images tout comme les bâtiments sont inhabités. Les seules traces humaines saisies dans la lumière déclinante sont des traces de pas fantomatiques et des mots inscrits dans la poussière pétrifiée d’une fenêtre de grenier impossible à refermer, ouverte aux éléments : intérieur et extérieur n’ont plus de séparation étanche.

Guldnakke (2012-2013)
« L’or symbolise universellement la richesse, le sublime ou le divin. L’or suscite un désir chez nombre d’entre nous. La première fois que j’ai vu ces coiffes dorées dans un musée local, j’ai immédiatement été fascinée par leurs matières et leurs broderies délicates sans rien savoir de leur histoire. Datant du milieu du XIXe siècle et très appréciées des épouses des riches agriculteurs danois, ces coiffes étaient un symbole de statut social. Les textiles dorés avaient jusque-là été réservés à la royauté, à la noblesse et à l’église. Ces coiffes étaient confectionnées par des couturières-brodeuses spécialisées, exemples précoces de travailleuses indépendantes qui étaient souvent capables de subvenir aux besoins de leur famille. Le lien entre ce type d’histoire de femmes et un élément particulier de garde-robe est quelque chose que j’ai exploré dans le passé, de même que j’ai exploré notre capacité à discerner les signes du passé ». T.S.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec la Galerie Martin Asbæk, Copenhague, le MuMa – Musée d’art moderne André Malraux du Havre et la manifestation Lumières Nordiques. Elle a été présentée au MuMa du 13 octobre 2018 au 27 janvier 2019.

Trine Søndergaard est une artiste danoise née en 1972 qui vit et travaille à Copenhague. Elle étudie le dessin et la peinture à Copenhague dans les années quatre-vingt-dix, avant d’intégrer Fatamorgana, l’école de photographie danoise en 1996. En 2000, elle a reçu le prix Albert Renger Patzsch. Ses photographies ont fait l’objet d’expositions dans de nombreux pays et figurent dans les collections de grandes institutions publiques telles que le J. Paul Getty Museum aux États-Unis, Montreal Museum of Fine Arts au Canada, le MUSAC en Espagne, le Musée d’Art de Göteborg en Suède, la Maison Européenne de la Photographie à Paris et le Musée d’art moderne André Malraux Le Havre. Elle a publié plusieurs livres édités par Steidl, Hatje Cantz, Hassla Books et FabrikBooks. Elle est représentée par la galerie Martin Asbæk à Copenhague et la galerie Bruce Silverstein à New York.

Dates

Mars 20 (Mercredi) 13 h 00 min - Mai 26 (Dimanche) 19 h 00 min

Lieu

Maison du Danemark

142 Avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris

Maison du Danemark142 Avenue des Champs-Élysées, 75008 ParisOuvert du Mardi-vendredi 13h-19h et le Samedi-dimanche 13h-18h. Fermé le lundi. Entrée libre

X
X