Novembre, 2018

ven16nov(nov 16)0 h 00 min2019sam19jan(jan 19)0 h 00 minThe Other WomanGalerie Confluence, 45 rue de Richebourg 44000 NantesType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Exposition collective autour du portrait féminin vu par des femmes photographes

Lorsque nous avons décidé de cette exposition collective, qui est aussi un regard rétrospectif sur l’activité et les choix artistiques de notre Galerie, nous nous sommes aperçus que nous avions, toutes ces dernières années, exposé beaucoup de femmes photographes. Nous avons réalisé simultanément qu’un grand nombre de ces femmes étaient d’abord des portraitistes et qu’elles s’étaient souvent attachées à photographier d’autres femmes. Et nous nous sommes enfin formulés la question suivante : que fait une femme lorsqu’elle photographie une autre femme ? Que se joue-t-il de particulier dans cette relation, qui eût différé si le photographe eût été un homme ?

Il n’est pas certain que la présente exposition réponde absolument à cette question. Pour autant, elle en pose les termes, à travers le regard très divers de huit femmes photographes de générations différentes, qui se sont emparées du portrait féminin, peut-être d’ailleurs faudrait-il dire : du féminin dans le portrait. Ji-Yeon Sung et Carla Van de Puttelaar se préoccupent d’inscrire leur travail photographique dans un champ de l’histoire de l’art qui inclut l’histoire du portrait depuis le XVIème siècle, avec une dimension hiératique et parfois mystérieuse. Jessica Todd Harper cherche à restituer l’immatérialité des liens familiaux, les fils invisibles qui relient à travers l’espace et le temps les femmes aux autres femmes, aux hommes, aux enfants. Gabrielle Duplantier et Arja Hyytiäinen travaillent en noir et blanc une matière existentielle et vibratoire de la présence féminine, à la fois sensuelle et tragique. Claudine Doury met en scène les rêves et les aspirations des jeunes femmes, tournées vers un hors-champ intérieur ou extérieur. Alice Godeau et Emilie Arfeuil, avec des moyens très différents, explorent la question du genre et d’une identité féminine toujours fuyante et complexe.

On se souvient trop peu que les femmes photographes ont été présentes dès les origines de la photographie, y compris sur le versant de son invention technique. Le premier livre illustré de photographies est dû à l’anglaise Anna Atkins. Dès le XIXème siècle, elles sont nombreuses à s’emparer de ce medium qui peut être pratiqué dans la sphère domestique à laquelle les femmes sont souvent assignées, avant qu’elles n’investissent ensuite, au fil de leur émancipation, tous les domaines de la pratique photographique (y compris le reportage de guerre, dès le conflit mondial de 1914-1918). Peut-être les femmes ont-elles d’ailleurs trouvé dans la photographie un miroir à leur propre condition : un art initialement jugé mineur au regard de la peinture, pratiqué par des artistes en minorité face à une culture essentiellement masculine. Et si elles ont pu très tôt y déployer leur talent, c’est sans doute que la sphère artistique de la photographie, moins institutionnalisée et codifiée socialement que celle de la peinture, leur en laissait davantage la liberté.
On observe que dans le travail fondateur des pionnières de la photographie du XIXème siècle, la question du corps et de l’altérité sont déjà centrales, explorées à travers mises en scènes, travestissements, autoportraits…, en une recherche qui annonce souvent des travaux beaucoup plus contemporains. Dans cette continuité, le champ artistique très large de la galerie de portraits que nous présentons permet en tout cas d’échapper aux figements de ce que la critique et cinéaste féministe britannique Laura Mulvey appela en 1975 1 le « male gaze », un regard sur les femmes intégralement déterminé par le désir masculin. Il est intéressant de constater qu’il n’y a sans doute rien ici qui puisse se réduire à un « female gaze ». Bien au contraire, la diversité de ces portraits impose une fluidité, une richesse de points de vue, une profondeur dans l’art de la représentation humaine qui laissent de côté tout stéréotype et nous ouvrent aux horizons multiples du féminin. L’« autre femme » 2, c’est d’abord la femme toujours autre dans le regard des femmes.

Bruno Nourry

Artistes invitées :  Emilie ARFEUIL | Claudine DOURY | Gabrielle DUPLANTIER |  Alice GODEAU | Jessica Todd HARPER |  Arja HYYTIAINEN | Ji-Yeon SUNG | Carla Van DE PUTTELAAR

Dates

Novembre 16 (Vendredi) 0 h 00 min - Janvier 19 (Samedi) 0 h 00 min

Lieu

Galerie Confluence

45 rue de Richebourg 44000 Nantes

Galerie Confluence45 rue de Richebourg 44000 NantesOuvert du mercredi au samedi, de 15H à 19H et sur RDV

X
X