Septembre, 2019

mer11sep(sep 11)10 h 00 mindim24nov(nov 24)18 h 00 minTroisième Biennale des Photographes du Monde Arabe ContemporainInstitut du Monde Arabe, 1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 ParisType d'événement:Festival,Photographie

Détail de l'événement

Initiée en 2015 par l’Institut du monde arabe et la Maison Européenne de la Photographie, la Biennale poursuit l’exploration de la création photographique dans le monde arabe, fidèle aux lignes directrices qui ont fait son succès : promouvoir la richesse et la diversité de cette création à travers des expositions réparties sur plusieurs lieux (9 en 2019), entre MEP et IMA, porter un regard sur le monde arabe contemporain tout en privilégiant la démarche artistique et réunir des créateurs de toutes origines.

INSTITUT DU MONDE ARABE
« LIBAN, RÉALITÉS & FICTIONS »
À l’occasion de cette troisième édition, l’IMA a choisi de mettre la scène libanaise contemporaine à l’honneur avec des oeuvres pour la plupart réalisées au cours des années 2010. Les années de guerre civile au Liban (1975-1990) ont profondément marqué les photographes. Le besoin d’entretenir la mémoire d’un patrimoine architectural perdu et de montrer les stigmates du conflit semblait au coeur de leurs préoccupations artistiques. Certains travaux actuels en conservent la mémoire mais une nouvelle génération s’est détachée de cette voie pour aborder des thématiques inédites. Créateurs reconnus, ou encore peu montrés en France, ces photographes participent d’une effervescence artistique qui transparaît au fil du parcours de l’exposition. La plupart sont libanais, même si certains ont décidé de vivre ailleurs tout en continuant de produire des oeuvres dans et sur leur pays. Quelques-uns sont des « étrangers » de passage et ont donné du Liban une vision marquée de l’empreinte de leur propre culture ; d’autres encore ont choisi de s’y installer. Cette diversité de motifs et d’approches, ce dialogue des sensibilités nourrit l’esprit de l’exposition de l’IMA qui réunit 18 artistes.

MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE
Rebaptisée Maison Marocaine de la Photographie, son directeur, Simon Baker, a donné carte blanche à l’artiste HASSAN HAJJAJ accompagné de ses deux invitées : ZAHRIN KAHLO et LAMIA NAJI.

CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS,
« HAKAWI / RÉCITS D’UNE EGYPTE CONTEMPORAINE »
Cette exposition produite par l’Institut français d’Égypte, avec le soutien de la Cité internationale des arts, réunira seize photographes de la scène émergente égyptienne. Bruno Boudjelal et Diane Augier en assureront le commissariat.

MAIRIE DU 4e ARRONDISSEMENT
« ALLER, RETOUR »
LYNN S.K., née en Algérie et vivant aujourd’hui en France, revisite le territoire de son enfance et sa famille d’origine.

GALERIE AGATHE GAILLARD
« LE DON »
La photographe italienne GIORGIA FIORIO livre un regard sur les rites et pratiques de l’Islam à travers le monde.

GALERIE CLÉMENTINE DE LA FÉRONNIÈRE
L’influence de l’Orient, appliquée à un même territoire : LE MAROC.
FLORE : « Une femme française en Orient » (2008 – 2012)
MARCO BARBON : « Casablanca » (2010) et « The Interzone : Tanger » (2013 – 2017)
ADRIEN BOYER : « Présences » (2016 – 2018)

GRAINE DE PHOTOGRAPHE
KAREN ASSAYAG
« AIN DIAB OU LA SOURCE DES LOUPS »
Ain Diab est le nom d’un quartier populaire de Casablanca situé aux abords d’une plage. Le travail de cette photographe née au Maroc documente la population qui fréquente cette plage en même temps qu’elle dévoile une réalité sociale en pleine mutation.

GALERIE BASIA EMBIRICOS
ANNE-FRANÇOISE PÉLISSIER
« BEYROUTH OU LE SILENCE DES DIEUX » ET « FRAGMENT »
Deux séries qui constituent vingt ans de travail personnel sur Beyrouth : paysages et portraits.

UN ORIENT ALORS EN PAIX :
SYRIE, YÉMEN, ÉGYPTE ET JORDANIE DOLORÈS MARAT & PATRIZIA MUSSA

Dates

Septembre 11 (Mercredi) 10 h 00 min - Novembre 24 (Dimanche) 18 h 00 min

Lieu

Institut du Monde Arabe

1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

Institut du Monde Arabe1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 ParisOuvert du mardi au vendredi de 10h à 18h, et le week-end de 10h à 19h.

X
X