Octobre, 2018

sam06octsam01décWadako, histoires de cerfs-volants japonais Mami KiyoshiGalerie Annie Gabrielli, 33 avenue F Delmas (av. de Nîmes) 34000 MontpellierType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

2018 marque le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France et le 150e anniversaire du début de l’ère Meiji qui favorisa les liens entre le Japon et l’Occident au XIXe siècle : l’enthousiasme et l’incidence de l’art japonais sur les artistes occidentaux, notamment par le biais d’expositions universelles, donna naissance au Japonisme.

Le ton est donné : si l’exposition WADAKO, histoires de cerfs-volants japonais n’est pas associée à Japonismes 2018, projet institutionnel, elle s’inscrit parfaitement dans cet événement porté par la France et le Japon.
L’exposition est le résultat d’un projet intitulé Histoires de poulpes volants initié Cecile Laly, chercheure, docteure en Histoire de l’Art nippon, qui s’est associée à Mami Kiyoshi, artiste plasticienne et qui est soutenu par la Société Française pour l’Art et la Culture du Japon (SFACJ).
En japonais, il existe plusieurs mots pour faire référence aux cerfs-volants dont Wadako et Tako (qui signifie « poulpe »).
Alors qu’au début du siècle dernier il existait plusieurs centaines d’ateliers de cerfs-volants à travers tout le Japon, aujourd’hui il n’en reste qu’une quinzaine.
À la suite d’un long travail de terrain, il a été possible d’établir une liste des derniers fabricants de cerfsvolants
traditionnels : Mami Kiyoshi a réalisé leurs portraits dans leur atelier, Cecile Laly s’est attachée la rédaction de leur biographie.
Depuis 2003, Mami Kiyoshi réalise des portraits mis en scène où les univers domestiques deviennent fabuleux : une pincée d’objets agglutinés, une autre de détails éclatants. Nous en avions eu un avant-goût lors de sa dernière exposition New Reading Portraits à la galerie en 2014. Pour Wadako, histoires de cerfs-volants japonais, elle adopte le même système mais ici, il s’agit de portraits des derniers fabricants de cerfs-volants traditionnels du Japon et de collectionneurs.
Pour Mami, les objets fonctionnent comme des éléments signifiants de la personnalité et de l’identité de leurs possesseurs, ils ne sont pas seulement des accessoires ou des composantes d’un décor recréé.
Organisés de manière à structurer ou à ponctuer l’espace représenté, ils permettent aussi de l’envahir dans certaines photographies. Il en résulte alors le sentiment qu’ils font jeu égal avec leurs propriétaires.
L’art de Mami est de concevoir et de préparer avec soin une mise en scène en résonance avec le quotidien, la culture et les origines des portraiturés. La prolifération des objets qui constituent leurs univers est mise en relief par ses compositions.

Dates

Octobre 6 (Samedi) 14 h 30 min - Décembre 1 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Annie Gabrielli

33 avenue F Delmas (av. de Nîmes) 34000 Montpellier

Galerie Annie Gabrielli33 avenue F Delmas (av. de Nîmes) 34000 MontpellierEntrée libre. Ouvert du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous 7/7 jours

X
X