Janvier, 2021

mer06jan(jan 6)0 h 00 minmar02fev(fev 2)0 h 00 min11ème Prix Carmignac du photojournalisme : Congo in Conversation, Finbarr O’ReillyTour Saint-Jacques, Square de la Tour Saint-Jacques, 75004 Paris Organisateur: Fondation Carmignac Type d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Le 11e
Prix Carmignac du photojournalisme – consacré à la République démocratique du Congo (RDC) – a été attribué au photographe canadien et britannique Finbarr O’Reilly. Son reportage a débuté en janvier 2020, avant l’irruption de la pandémie de coronavirus et le confinement de la planète. En raison de l’aggravation de la situation sanitaire et de la fermeture des frontières, un fonctionnement différent s’est imposé. Finbarr O’Reilly et l’équipe du Prix – en lien étroit avec le jury de la 11e édition – ont repensé les contours de ce travail face à la crise.

La Fondation Carmignac a ainsi l’honneur de présenter «Congo in Conversation», un reportage collaboratif, réalisé avec la contribution de journalistes et photographes locaux, qui documente les défis humains, sociaux et écologiques que le Congo affronte au temps du Covid-19. Basé sur un site Internet créé pour l’occasion et relayé sur les réseaux sociaux, Congo in Conversation est un flux continu et inédit d’écrits, de reportages photos et de vidéos, que les visiteurs peuvent consulter par thèmes et par contributeurs. Avec «Congo In Conversation» le Prix Carmignac offre à ces voix congolaises une tribune pour contribuer à la conversation mondiale, témoigner en commun de la situation sur le territoire de cet immense pays, et sensibiliser les opinions publiques.

Finbarr O’Reilly, photographe indépendant et journaliste multimédia, est l’auteur d’un récit de souvenirs paru chez Penguin Random House en 2017, Shooting Ghosts, A U.S. Marine, a Combat Photographer, and Their Journey Back from War (La chasse aux fantômes, retour du front d’un Marine et d’un photographe de guerre). Finbarr O’Reilly a vécu 12 ans en Afrique occidentale et centrale et couvert vingt ans de conflits au Congo, au Tchad, au Soudan, en Afghanistan, en Libye et à Gaza. Choisi pour réaliser les images de l’exposition «Crossroads Ethiopia» autour du prix Nobel de la paix 2019 Abiy Ahmed Ali, il est fréquemment publié dans le New York Times et son travail lui a valu de nombreuses récompenses professionnelles, dont le premier prix dans la catégorie Portraits au World Press Photo Awards en 2019. Il a également été lauréat du World Press Photo of the Year en 2006.

Avec les contributions de: Arlette Bashizi | Dieudonne Dirole | Charly Kasereka | Justin Makangara | Guylain Balume Muhindo | Guerchom Ndebo | Raissa Karama Rwizibuka | Moses Sawasawa | Pamela Tulizo | Ley Uwera | Bernadette Vivuya

Photo : Goma, République démocratique du Congo, 2 avril 2020. © Moses Sawasawa pour la Fondation Carmignac

Dates

Janvier 6 (Mercredi) 0 h 00 min - Février 2 (Mardi) 0 h 00 min

Lieu

Tour Saint-Jacques

Square de la Tour Saint-Jacques, 75004 Paris

Organisateur

X
X