Mars, 2019

sam23mar(mar 23)11 h 00 minsam18mai(mai 18)19 h 00 minCornwallJoakim EskildsenGalerie Polka, 12, rue Saint-Gilles 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Joakim Eskildsen est né en 1971, à Copenhague. Il vit et travaille à Berlin.
Il débute la photographie aux côtés de Rigmor Mydtskov, photographe de la famille royale danoise. En 1994, il se rend en Finlande pour apprendre l’art de la réalisation d’un livre photo avec Jyrki Parantainen et Pentti Sammallahti à l’université d’Art et de Design d’Helsinki où il obtient, quatre ans plus tard, un master en photographie.

Joakim Eskildsen travaille souvent en collaboration avec son épouse, l’écrivaine Cia Rinne. Au cours des années quatre-vingt-dix, ils réalisent leurs premiers projets: Nordic Signs (1995), un hymne à la nature à travers un recueil de photographies prises en Europe du Nord; Bluetide (1997), récit du drame d’Apulia, village de pêcheurs portugais touché par l’érosion maritime; et iChikenMoon (1999) dont l’ouvrage a obtenu le prix du meilleur titre étranger en 2000 dans le Photo-Eye books & Prints annual Awards.

En 2007, il expose The Roma Journeys (2000-2006), un témoignage sur les conditions de vie des Roms à travers sept pays différents, à l’Institut d’art contemporain de Copenhague. The Roma Journeys, publié en 2008 (Editions Steidl), a reçu le prix Amilcare Ponchielli de l’Académie allemande de photographie.

En 2005, Joakim Eskildsen réalise un projet au long cours, Home Works, un recueil de poèmes photographiques autour d’une vie de famille bercée par le rythme des saisons.

Il produit par la suite deux nouvelles séries : American Realities en 2011 et Cuba en 2013. Aux Etats-Unis, il s’intéresse à l’état de crise financière et aux conséquences néfastes sur les habitants et sur le dévleoppement de la pauvreté. A Cuba, il retrace l’évolution architecturale cubaine en milieu urbain et particulièrement à La Havane, mais dévoile également les installations rurales aux alentours. Le photographe nous entraine dans un Cuba vibrant et complexe, des plantations de tabac aux travailleurs migrants. Il réalise des portraits de villageois ou de citadins, des paysages reculés ou des cités bouillonantes, capte des scènes de vie. Maitrisant parfaitment la lumière, Joakim Eskildsen réalise ici des photographies très contrastées entre révolution, espoir et anxiété.

Trois livres sont actuellement en préparation chez Steidl.

Dates

Mars 23 (Samedi) 11 h 00 min - Mai 18 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Polka

12, rue Saint-Gilles 75003 Paris

Galerie Polka12, rue Saint-Gilles 75003 ParisOuvert du mardi au samedi de 11h à 19h00 ou sur rendez-vous

X
X