Décembre, 2020

jeu03déc(déc 3)13 h 00 mindim20(déc 20)19 h 00 minEntre quatre yeuxLucien Hervé et Rodolf HervéGalerie Maubert, 20 rue Saint-Gilles 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’exposition Entre quatre yeux présente de manière inédite les travaux photographiques de Lucien Hervé et Rodolf Hervé, père et fils. Un face-à-face de l’intime, orchestré par Judith Elkan Hervé, veuve de Lucien Hervé, qui œuvre depuis les débuts à la reconnaissance internationale du travail de son mari, pilier de la photographie d’architecture, mais également de celui de son fils, artiste prédominant de l’underground hongrois des années 1990, mort prématurément en 2000.

L’exposition présente un ensemble de diptyques, montrant la complémentarité et, en même temps, la singularité des deux artistes. On s’attarde sur leurs idées partagées autour de la critique sociale, l’humour et l’ironie jalonnant les clichés, les prolongements plastiques jusque dans la question du cadrage osé, de l’abstraction et de la matérialité des supports photographiques. Les images versatiles et colorées du fils complètent la radicalité noire et blanche de celles du père, et laissent penser que les deux hommes ont été source d’inspiration l’un pour l’autre.

Lucien Hervé (1910-2007) est né dans une petite ville de Hongrie en 1910. Il s’installe à Paris en 1929, où il passe le reste de sa vie. Il commence à photographier à la fin des années 1930. En 1949, il rencontre l’une des figures phares de l’architecture moderne, Le Corbusier, et devient son « photographe officiel » entre 1949 et 1965. Son œil visionnaire et son travail singulier autour de l’irruption de la géométrie et la construction de l’image par l’ombre et la lumière, suscitent rapidement l’intérêt d’autres architectes comme Alvar Aalto, Marcel Breuer, Pier Luigi Nervi, Richard Neutra, Oscar Niemeyer, Jean Prouvé… Son travail est entré dans les plus grandes collections internationales : Albertina à Vienne, Centre Pompidou à Paris, Victoria and Albert Museum à Londres, Getty Research Institut à Los Angeles, MOMA à New York, CCA à Montréal, Kahitsuka Kyoto Museum of Contemporary Art à Kyoto, M+ Museum à Hong Kong, Musée Matisse de Nice, collection d’agnès b. à Paris… Les expositions et rétrospectives se sont multipliées : Jeu de Paume (2017), Centre Pompidou (1987, 2010), Musée des Arts Décoratifs (1963, 1966), BNF (1964), FUGA-Centre d’architecture de Budapest (2019), Jakopi Gallery, Ljubljana (2019), Galerie der Moderne, München (2014, 2018), Musée Benaki, Athènes (2016), Musée Matisse de Nice (2014), Fondation Le Corbusier (2007, 2014), Musée des Beaux-Arts de Budapest (2010), Maison de la Photographie Robert Doisneau (2010), Collection Berardo (2008), Maison de la Photographie hongroise – Mai Mano House (2008), Espace Louis Vuitton (2006), Musée Carnavalet (2005), Budapest Gallery (1989), Suomen Rakennustaiteen Museo de Helsinki (1963, 1976, 1987) …

Rodolf Hervé (1957-2000) est, quant à lui, très actif au sein des cercles underground hongrois des années 1990. Arrivé à Budapest en 1989 grâce à l’invitation du Musée Vasarely, Il reste en Hongrie plusieurs années après le changement de régime, devenant une des principales figures de la scène artistique alternative. Personnalité rebelle, il touche à tous les médiums (vidéo, musique, performances…), même si la photographie reste un moyen privilégié pour suggérer le mouvement, la pensée en action et exprimer l’émotion d’un monde halluciné et surréaliste, entre tendresse et violence, lyrisme et drame. Comme un besoin intense, pressant, d’expérimenter la vie et sa fulgurance. Depuis le Musée Vasarely de Budapest en 1990, Rodolf Hervé est exposé au Bain thermal Széchenyi à Budapest (1991), au Musée János Xantus à Györ (1992), au Szent István Király Museum de Székesfehérvár (2001), à la Centrális Gallery de Budapest (2011)… Ses oeuvres font partie de la collection de Open Society Archives à Budapest, de la collection d’agnès b., de l’artothèque d’Annecy…

L’exposition Entre quatre yeux (One-on-One) a été inaugurée à la Várfok Galerie à Budapest en 2019, parrainée par le Fonds Culturel National de Hongrie, et au programme officiel du Festival de la photo de Budapest.

Dates

3 (Jeudi) 13 h 00 min - 20 (Dimanche) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Maubert

20 rue Saint-Gilles 75003 Paris

Galerie Maubert20 rue Saint-Gilles 75003 ParisGalerie ouverte du mardi au samedi de 13h00 à 19h00 ou sur rendez-vous

X
X