Novembre, 2020

sam28nov(nov 28)12 h 00 mindim20déc(déc 20)19 h 00 minLa Valise dans le placard Irène JonasIrène JonasGalerie Thierry Bigaignon, 9 rue Charlot 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Fidèle à sa politique d’ouverture, la Galerie Thierry Bigaignon accueille chaque année un ou une artiste non-représenté(e) afin de mettre en lumière un travail particulièrement intéressant et accompli. Après l’artiste japonais Hideyuki Ishibashi et sa série « Présage » en 2019, le galeriste parisien a jeté son dévolu cette année sur la série « La valise dans le placard » d’Irène Jonas, un véritable coup de coeur.

Dans cette quête photographique menée entre 2018 et 2020, Irène Jonas nous mène dans ces lieux marqués par l’Histoire : Munich, Dachau, Prora, Nüremberg, Prague, Terezin, La Tanière du Loup, etc. En partant d’un tirage noir et blanc qu’elle réhausse à la peinture à l’huile, Irène Jonas accentue l’absence de repères entre passé et présent, la confusion entre rêve et réalité pour fusionner mémoire intime et mémoire historique.

Sociologue et photographe, Irène Jonas intègre l’image dans beaucoup de ses recherches. Ses travaux sociologiques sur la photo de famille la conduisent à s’interroger sur le croisement entre mémoire personnelle et Histoire. Irène Jonas explique : « Ces photographies sont des histoires que je me raconte, des histoires nées au croisement d’une mémoire intime et d’une mémoire collective. Elles sont le fruit d’une mémoire héritée et d’une reconstruction imaginaire, elles ne racontent pas le nazisme mais s’approchent d’une prise de conscience émotionnelle de ce qu’a pu être le nazisme ».

De ces endroits marqués par la Shoah, ces lieux qui symbolisent cette période historique que l’artiste n’a pas vécue directement mais qui s’est imprégnée à travers les paroles, puis alimentée plus tard par des documentaires et des livres, Irène Jonas souhaitait re-créer un ici et maintenant vu à travers le filtre d’une imagination enfantine marquée par le passé. Photographié comme un film d’époque, dirigeant son objectif et cadrant pour exclure tout ce qui ne se rapportait pas à l’image de l’idée que la photographe se faisait de cette époque révolue, chaque personnage y est amené à jouer un rôle indépendant de la réalité dans laquelle il avait été saisi.

Une série coup de coeur pour Thierry Bigaignon qui raconte : « Lorsque Olivier Bourgoin, de l’agence Révélateur, est venu à la galerie pour me présenter ce travail, j’ai été immédiatement séduit. Il s’agit là d’une série particulièrement profonde et réalisée avec une délicatesse remarquable ». Et d’ajouter « A mi-chemin entre photographie et peinture, entre narration imaginaire et réalité historique, entre obscurité et lumière, Irène nous embarque dans une atmosphère tout à fait particulière qui laisse des traces lorsque l’on sort de la galerie ».

Membre de l’agence Révélateur depuis 2016, Irène Jonas poursuit une double démarche, l’une en noir et blanc l’autre plus plasticienne en photographies peintes. En 2018, elle obtient le premier prix FotoMasterclass et expose à Fotofever. En 2019, elle expose à l’Opéra de Rennes sur le thème du Vaisseau fantôme et réalise une projection de 80 photos sur une pièce musicale de Jean Cras. Son livre « Dormir, dit-elle » a été publié chez Arnaud Bizalion et « Crépuscules », duquel est tirée la série « La valise dans le placard », aux Editions de Juillet.

Dates

Novembre 28 (Samedi) 12 h 00 min - Décembre 20 (Dimanche) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Thierry Bigaignon

9 rue Charlot 75003 Paris

Galerie Thierry Bigaignon9 rue Charlot 75003 ParisLa Galerie Thierry Bigaignon est exclusivement dédiée à la photographie. La galerie met l’accent sur une programmation internationale et entend défendre une certaine vision de la photographie : une photographie classico-contemporaine, une photographie éclectique et exigeante. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h

X
X