Septembre, 2020

jeu17sep(sep 17)0 h 00 mindim15nov(nov 15)0 h 00 minMi paisajeJosé R. Cuervo-ArangoFondation Auer Ory pour la photographie, 10 rue du Couchant CH-1248 HermanceType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Je suis profondément motivé par l’ordre merveilleux et complexe que je perçois dans l’univers, et dont j’ai la sensation profonde de faire partie.
Je suis particulièrement attiré par la nature, et mon propos est de la comprendre et de la célébrer, car j’y trouve une source infinie de sens, de mystère et de plaisirs.
Je ne suis pas effrayé du lyrisme et de montrer mes émotions dans mon travail.

Biographie
José Ramón Cuervo-Arango est né le 23 juillet 1947 à Gijón, ville côtière des Asturies où il suit ses études au Collège des Jésuites de 1953 à 1964. Par tradition familiale, il étudie la médecine à l’Université de Salamanque de 1965 à 1971, suivi de 1972 à 1977 d’une spécialisation médicale dans les hôpitaux de Murcia, Oviedo et Santander. Entretemps, il s’est marié, des enfants sont nés: Maria Nieves en janvier et Beatriz en décembre 1971, des fils : Alberto en 1977 et Jorge en 1983. Un père aimant la photographie, un oncle photographe et tireur à Mexico font qu’il s’intéresse au médium dès 1970, date à laquelle il achète son premier appareil photo. En 1977, il s’installe dans sa ville natale et travaille comme médecin à l’Hôpital de la Sécurité Sociale. Il va traverser une période de clarification de ses idées, de ses concepts par rapport à lui-même et à son besoin créatif. Il réalise que la photographie est un langage artistique pouvant aboutir à un compromis sérieux avec ses moyens d’expression. Il entame alors un processus de formation autodidacte qui l’amène à trouver son propre langage axé sur l’interprétation de la lumière. Il part à Venise visiter l’exposition « Venezia’ 79 La Fotografia », l’année suivante, après une rencontre avec Aaron Siskind à Barcelone, il part à Providence aux Etats-Unis où Siskind professe à la chaire de photographie de la Rhode Island School of Design et rencontre Harry Callahan. De retour en Espagne en 1980, il fonde le groupe Zone V où il est actif durant une année et participe à la création de la revue Photo-Vision dont il rejoint l’équipe.
En 1981, ayant pris la décision d’exposer son travail, il réalise une série de nus de ses filles avec le mythique Polaroid SX-70. En 1982, il rencontre Richard Sadler à Arles qui l’introduit auprès de Raymond Moore, John Blakemore et Paul Hill en Angleterre. Son travail est représenté par la Galerie Forum à Tarragone et la Galerie Le Réverbère à Lyon. En 1985, photographe espagnol sélectionnée pour la première commande photographique européenne «Rives et rivages d’Europe», parrainé par les Autoroutes du Sud de la France. En 1986, il réalise le portfolio ‘Cementerios singulares asturianos’ commandité par le Conseil de culture de la Principauté des Asturies.

L’année suivante, il participe au second portfolio « 1986-1987 » de la Galerie Spectrum à Saragosse. Son catalogue « José R. Cuervo-Arango» Premio de Artes graficas de la Generalitat de Cataluña» accompagnant l’exposition au Musée des Beaux-Arts d’Asturies en 1987 est primé le meilleur catalogue de l’année. En 1998, il reçoit le Premio Ciudad de Oviedo de l’ Asociación Española de Médicos Escritores y Artistas qui sera suivi en 2009 du Premio Cajastur–XL Certamen Nacional de Arte de Luarca. En 2003, publication de son premier livre « Al otro lado del espejo », suivi de « Luz tocando plata » en 2010, de « Música de cámara » en 2017 et « Mi paisaje » en 2019. Le paysage et la nature sont ses thèmes de prédilection dès ses débuts de photographe, source d’inspiration inépuisable de sens et de mystère pour lui, avec ses nuances et spécificités en résonance avec son esprit romantique. Il utilise des appareils de grand (4×5 in) et moyen (6×6 cm) format, ainsi qu’un 35 mm à ses débuts. Il développe lui-même ses tirages argentiques. José R. Cuervo-Arango a une autre grande passion, la musique, dans laquelle il cherche l’inspiration, c’est pourquoi il tire ses images en formats différents pour qu’elles respirent le rythme et l’harmonie. Chacune de ses photographies est une sorte de petit poème, visuel bien entendu, nous entraînant sur le chemin de ses émotions devant le spectacle de la nature et de la vie. MOA

Photo : ©José R. Cuervo-Arango, Cósima, Gijón, 1980

Dates

Septembre 17 (Jeudi) 0 h 00 min - Novembre 15 (Dimanche) 0 h 00 min

Lieu

Fondation Auer Ory pour la photographie

10 rue du Couchant CH-1248 Hermance

X
X