Mars, 2020

ven13mar(mar 13)11 h 00 minsam27jui(jui 27)19 h 00 minParadis nomadesHamid SardarGalerie HEGOA, 16, rue de Beaune 75007 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

D’origine iranienne, Hamid Sardar est diplômé de l’Université de Harvard où il a obtenu un doctorat de sanskrit et d’ études tibétaines. Réalisateur engagé pour la préservation de cultures et d’habitats menacés de disparition, ses tra-vaux sur les peuples autochtones et notamment les nomades de Mongolie et du Tibet ont été plusieurs fois récompensés.

Récemment, le Festival International du Film d’Aventure de La Rochelle lui a décerné le premier prix pour son film « Le Cavalier mongol », diffusé sur ARTE en février 2020.

Il présente à la galerie HEGOA une sélection de photographies mythiques et inédites.

Avant tout réalisateur, Hamid Sardar a développé une esthétique du traitement de l’image et s’attache à magnifier les paysages des régions dans lesquelles il passe aujourd’hui la plupart de son temps comme la Mongolie, le Tibet ou la Birmanie. Ses recherches linguistiques et son engagement pour la préservation des cultures autochtones lui permettent de partager le quotidien des tribus nomades et de nous rapporter des images aussi justes qu’intimes. Chaque film ou photographie révèle le merveilleux des Paradis nomades comme il aime à les nommer. Son travail met en exergue la fragilité de la Taïga et des cultures mongoles et nous engage à les préserver.

Durant ses expéditions, au milieu des steppes parfois hostiles qu’il explore, il se trouve au plus proche des Hommes et des animaux qu’il met en scène avec respect et majesté. Parmi rennes, loups, ours et aigles, l’humain s’intègre avec noblesse. Une noblesse et une beauté sublimées par les images d’Hamid Sardar.

« J’ai voulu mettre en scène une épopée humaine afin de nous permettre de rêver, de nous identifier à ces bergers, chamans et chasseurs, et de nous donner envie de protéger cette culture et cette nature. » Hamid Sardar pour Arte

Hamid Sardar possède un fond photographique très important lié à la culture nomade menacée de boule-versements irréversibles et j’ai été touchée par son regard sur la beauté du monde. Il a accepté de faire une pause dans ses projets cinématographiques pour exposer à la galerie HEGOA une sélection de photo-graphies mythiques et inédites sur les « PARADIS NOMADES » des peuples autochtones . Je lui en suis très reconnaissante. Nathalie Atlan Landaburu

Hamid Sardar a été lauréat du Grand Prix Photo Planète Albert Kahn en juin 2019, organisé par Jean-François Fortchantre. L’association Planète Albert Kahn est partenaire de l’exposition.

Dates

Mars 13 (Vendredi) 11 h 00 min - Juin 27 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie HEGOA

16, rue de Beaune 75007 Paris

Galerie HEGOA16, rue de Beaune 75007 ParisOuvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h

X
X