Janvier, 2020

jeu23jan(jan 23)12 h 00 minsam21mar(mar 21)19 h 00 minPietra di LuceSabine MirlesseGalerie Thierry Bigaignon, 9 rue Charlot 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

DES TRÉFONDS DE LA TERRE À L’IMMENSITÉ DE LA VOIE LACTÉE

À l’instar de la Divine Comédie de Dante Alighieri dont elle s’inspire, la série Pietra di Luce invite à la rêverie et puise au coeur de la Terre la matière qui lui permettra de nous conduire au-delà du firmament.
Les vers de Dante inscrivent la Terre au centre de l’Univers, et chacune des trois parties du poème s’achève par le mot « étoiles » (stelle), révélant ainsi une sorte d’architecture poétique et affirmant, à travers le placement du mot lui-même, une présence ultime. Les étoiles sont là, quelque part, dans chacune des
strates de notre univers ; elles en sont le terme. Les photographies de Sabine Mirlesse, à leur tour, s’éveillent des profondeurs géologiques, où partant de l’obscurité la plus profonde, l’artiste feint de nous conduire vers la lumière, pour nous plonger à nouveau dans la nuit interstellaire.

C’est dans les carrières de marbre des Alpes apuanes, dans le nord de la Toscane et région natale de l’illustre poète, que Sabine a commencé sa quête des étoiles. Passant en revue les formes minérales, les explosions de poussière, les nébuleuses en spirale aux fils de diamant et les fractures, son projet s’est transformé en une série de réflexions sur la recherche stellaire à travers le monde souterrain.
À la manière des carriers, l’artiste extrait des entrailles de la montagne une matière composée de pierres, d’images photographiques, de croquis et de dessins. Commence alors un nouveau travail d’expérimentation, de stratification. C’est dans ce monde clos, ces « chambres noires » que renaît la lumière.

Le travail de Sabine lie géologie et photographie, en tant que grandes gardiennes du temps, à la fois vulnérables et résistantes. En oeuvrant par couches et par éditions, elle combine des processus photographiques et stratigraphiques visant à explorer l’histoire de la terre, les strates et les empreintes, le
rapport de l’individu à son origine et la capacité d’un lieu à évoquer la narration, réelle ou imaginaire.

Et Thierry Bigaignon d’ajouter : « Artiste franco-américaine, Sabine Mirlesse s’inspire en grande partie de la littérature. Si elle est avant tout photographe, de par sa formation initiale, les dessins, les images trouvées, les estampes en relief, la sculpture sur pierre, les installations, la vidéo et l’écriture font tout autant partie de sa pratique. Cette série si subtile, si profonde et si aboutie est à l’instar du talent de cette jeune artiste que je suis particulièrement heureux de représenter. »

La deuxième monographie de Sabine Mirlesse, Pietra di Luce (ed. Quants, 2019), comprenant des essais de Federica Soletta et Jean-Pierre Criqui et éditée à 220 exemplaires, sera présentée lors de l’exposition et disponible à la vente sur le site internet de la galerie.

Dates

Janvier 23 (Jeudi) 12 h 00 min - Mars 21 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Thierry Bigaignon

9 rue Charlot 75003 Paris

Galerie Thierry Bigaignon9 rue Charlot 75003 ParisLa Galerie Thierry Bigaignon est exclusivement dédiée à la photographie. La galerie met l’accent sur une programmation internationale et entend défendre une certaine vision de la photographie : une photographie classico-contemporaine, une photographie éclectique et exigeante. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h

X
X