Octobre, 2019

mer23oct(oct 23)11 h 00 min2020lun27jan(jan 27)21 h 00 minPoint de rencontresExposition CollectiveCentre Pompidou, Place Georges-Pompidou 75004 ParisType d'événement:Art Contemporain,Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Fruit de la première saison du fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations, cette exposition inédite présente sept œuvres destinées à entrer dans les collections du Centre Pompidou, réalisées par sept artistes en résidence dans des entreprises partenaires.

Les œuvres nouvellement créées par Hubert Duprat, Lionel Estève, Alexandre Estrela, Agnès Geoffray, Jonathan Monk, Camila Oliveira-Fairclough et Bruno Serralongue dialoguent avec une sélection d’œuvres modernes ou contemporaines issues des collections (Joseph Albers, Brassaï, Sonia Delaunay, Paul Klee…) ; toutes ont l’émotion comme point commun, du rire aux larmes, de l’amour à la détestation.

Le Centre Pompidou accueille l’exposition Points de rencontres, fruit de la première saison du Fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations. Le Fonds de dotation est né en 2018 d’une rencontre avec 7 entreprises qui ont décidé de s’engager dans un dialogue original avec le monde artistique, les équipes et les publics du Centre Pompidou. Ces entreprises partagent la conviction qu’il faut, pour imaginer le monde de demain, s’engager et dialoguer avec la création artistique d’aujourd’hui. Dans ce cadre, une série de résidences d’artistes au sein des entreprises s’est déroulée durant plusieurs semaines au cours du premier semestre 2019.

Ce dialogue entre la création artistique et le monde économique a été organisé comme un échange singulier entre l’artiste, les équipes des entreprises et leurs parties prenantes. Hubert Duprat, en résidence chez l’entreprise Teréga, a imaginé une sculpture creusée dans une substance incolore suggérant l’immatérialité du gaz.

Lionel Estève, en résidence chez Cdiscount, a développé trois projets en lien avec la question des flux de marchandises et des transactions.
Alexandre Estrela, en résidence chez Orange, a déjoué la perception en soumettant l’Intelligence Artificielle à la question et en intégrant ses réflexes.
Agnès Geoffray, en résidence chez Neuflize OBC, a trouvé avec étonnement dans la salle des coffres de la banque un conservatoire des souvenirs les plus intimes.
Jonathan Monk, en résidence chez Axa, est revenu sur la notion de risque après plusieurs entretiens où il a tenu le rôle de futurologue.
Camila Oliveira-Fairclough, en résidence chez Tilder, a poursuivi son travail de peintre avec le souci d’y introduire de nouveaux « éléments de langage ».
Bruno Serralongue, en résidence chez SNCF Logistics/Ermewa, s’est plongé dans la micro-société d’un atelier de fabrication et de réparation de wagons de marchandises.

L’exposition Points de rencontres, élaborée par Frédéric Paul, conservateur au service des collections contemporaines du Musée national d’art moderne (MNAM), qui a en amont présenté les sept artistes à ces entreprises, présente les œuvres produites par les artistes en résidence, en dialogue avec des œuvres de la collection du MNAM (Brassaï, Man Ray, Sonia Delaunay, Joseph Albers, Paul Klee, Marc Chagall, Jackson Pollock…).
Parmi les près de 120 000 œuvres de la collection du Centre Pompidou, plus d’une centaine ont été sélectionnées en lien avec la thématique de la première saison du Fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations : l’émotion. Certaines oeuvres incontournables, comme le programmatique Lomolarm, de Klee ou The Deep de Pollock dialogueront avec les œuvres créées pendant les résidences et feront appel à une riche palette d’émotions : du rire aux larmes, de l’amour à la détestation, de Josef Albers à Yuri Albert, de Ian Wilson à René Zuber, des artistes anonymes aux plus consacrés, de 1905 à nos jours. Le parcours de l’exposition sera aussi rythmé par des face-à-face inattendus : Chagall avec John de Andrea, Feininger avec Gonzalez, On Kawara avec Roland Sabatier, Roland Barthes avec Réquichot ou encore Fontana avec Zobernig. Ces œuvres de la collection, qu’elles soient modernes ou contemporaines, offriront un cadre de référence aux œuvres nouvelles de Duprat, Estève, Estrela, Geoffray, Monk, Oliveira-Fairclough et Serralongue, nés entre 1957 et 1979, artistes aux sensibilités et champs d’investigations multiples.

Les œuvres produites lors des résidences seront acquises par le Fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations et proposées sous forme de don au Centre Pompidou pour être intégrées au sein des collections, sous réserve de l’avis favorable de la commission d’acquisition du Musée National d’Art Moderne.

Dates

Octobre 23 (Mercredi) 11 h 00 min - Janvier 27 (Lundi) 21 h 00 min

Lieu

Centre Pompidou

Place Georges-Pompidou 75004 Paris

Centre PompidouPlace Georges-Pompidou 75004 ParisOuvert tous les jours de 11h à 21h sauf le mardi. La Galerie des Photographies est en accès libre, gratuite !

X
X