Juin, 2020

lun15jui14 h 30 minmer15jul19 h 00 minPorquerollesJosé NicolasAtelier/Galerie Taylor, 7 Rue Taylor, 75010 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

C’est un endroit de nature, un bout France sur une île qui vit à son rythme, hors saison, où la végétation ressemble à des oeuvres d’art, où l’apéritif et la pétanque donnent cet air de vacances familiales. En se perdant sur les chemins, des arbres magnifiques vous accueillent.
En arrivant en bateau de la Presqu’île de Giens, des flots d’estivants se déversent sur le port, avant qu’ils ne se perdent à pied ou en vélo sur les nombreuses pistes de l’île, envoutés par les parfums des eucalyptus et du maquis. L’élément naturel impose son tempo, incite au lâcher-prise.
Paradis pour celui qui sait regarder, longtemps réservé à une élite, il donne toute la sensation de la nature à qui saura la capter. Avec mon Mamiya et des pellicules noir et blanc, je me suis pris au jeu de ce dépaysement radical, enchanté par la beauté naturelle d’une végétation sereine.
Né en 1956 d’un père militaire français et d’une mère d’origine libano-marocaine à Casablanca, José Nicolas parcourt l’Afrique tout au long de son enfance. A 10 ans il arrive en France et intègre le lycée militaire de La Flèche, rejoint les unités parachutistes puis est rapidement affecté à des opérations au Liban, Tchad et Centrafrique. La découverte de la photographie se fait sur « le terrain » au contact des reporters d’images et des rencontres avec Yan Morvan et Jacques Pavlovsky. Grièvement blessé par le tir d’un sniper à 29 ans, l’opportunité se présente d’embrasser une nouvelle carrière. Remis de sa convalescence, il est engagé en tant que photo-reporter à l’agence Sipa à Paris… Qui le renvoie sur le terrain couvrir les zones de guerre.
De 1982 à 1994, il parcourt le monde relayant de ses images les « news » des conflits internationaux. Au Liban, Afghanistan, Kurdistan, Mer de Chine avec Bernard Kouchner pour les French Doctors, et au Surinam, en Roumanie lors de la révolution, au Tchad, couvrant les guerres Iran-Irak, le Golfe, Liberia et Côte d’Ivoire, Bosnie, Somalie, Rwanda… De retour en France, il réalise des portraits de personnalités et hommes politiques : soeur Emmanuelle, Michel Portal, François Mitterrand, Jacques Chirac, Lionel Jospin, François Hollande ou Jean François Deniau, et devient photographe indépendant. Il s’investit dans des ONG rendant compte de missions humanitaires en Haïti, Togo et Ghana, poursuit ses travaux personnels et organise des expositions de photographes confrères à l’Atelier-Galerie Taylor à Paris. Ses photographies sont exposées régulièrement en festivals, galeries et dans des musées sur l’hexagone et à l’étranger, de même que des ouvrages sont édités, images issues de ses larges archives.
Une vingtaine de photographies seront exposées à l’Atelier/Galerie Taylor.

Dates

Juin 15 (Lundi) 14 h 30 min - Juillet 15 (Mercredi) 19 h 00 min

Lieu

Atelier/Galerie Taylor

7 Rue Taylor, 75010 Paris

X
X