Mai, 2021

mar18mai(mai 18)11 h 00 minmar29jui(jui 29)19 h 00 minTant que notre heure dureraPascal AmoyelGalerie Madé, 30 rue Mazarine 75006 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Son travail s’inscrit dans un territoire, pour y inventer son propre lieu. Travaillant à l’échelle d’un quartier, d’une ville ou d’un pays, il y concentre son attention sur leurs aspects spécifiques : géographiques, historiques, ou culturels. Pascal construit ses séries sur la rencontre paradoxale entre une photographie directe, littérale et un séquençage intuitif, rythmique et métaphorique. La combinaison entre des vues de «style documentaire» et une approche lyrique fonde la singularité de son oeuvre, ouverte aux accidents comme aux tressaillements de regard propres au dispositif photographique. Il prolonge sa recherche sur la photographie à travers différentes pratiques complémentaires : enseignement, commissariat d’exposition, conception éditoriale, écriture.

Tant que notre heure durera est une exposition de photographies réalisées au quotidien par Pascal Amoyel. Il y cherche comment être au monde à travers la photographie, mesure à quelle distance se tenir des êtres et des choses, de ce qui s’offre au regard. Depuis plusieurs années, Pascal Amoyel constitue un fonds photographique d’images prises lors d’occasions diverses. Fragments recueillis au jour le jour, ces photographies montrent des membres de sa famille, son environnement immédiat et les choses sur lesquelles s’arrêtent son regard. Peut-être, comme le suggère Michelangelo Antonioni, chercher que regarder et trouver comment vivre ne sont-ils qu’une seule et même chose. Conçu à l’inverse d’un journal intime (dans lequel les images retranscrivent une histoire déjà vécue), ce travail est, en lui-même, la création, à partir de ces photographies, d’une trajectoire personnelle possible. Par la mise en commun des images, leur rencontre, l’écho entre les motifs, les lieux, les temps, la forme élaborée au mur crée une histoire de famille. Comment être un ls et un père, comment être un frère ? Amoyel écrit l’histoire de sa famille et y dessine sa place en creux, comme passeur, entre ses parents et ses ls. La gure du passage, centrale, agit entre générations, entre lieux, entre personnes. Être un passeur, c’est habiter son prénom, Pascal, qui vient de Pessah (Pâques), la fête du passage, de la liberté.

https://www.pascalamoyel.com/

Dates

Mai 18 (Mardi) 11 h 00 min - Juin 29 (Mardi) 19 h 00 min

Galerie Madé30 rue Mazarine 75006 ParisDu mardi au samedi de 14h à 19h