Avril, 2022

Vanitas

ven01avr12 h 30 minsam07mai(mai 7)18 h 30 minVanitasJuan Manuel Castro PrietoGalerie VU', 58 rue Saint-Lazare, 75009 Paris

Détail de l'événement

Figure historique de la photographie espagnole comme de la Galerie VU’, Juan Manuel Castro Prieto a construit au cours de ses quarante années de carrière une œuvre d’une infinie richesse. Maître du tirage et de la prise de vue, il met sa virtuosité technique au service d’un univers plastique sensible et introspectif.

Il y a dans la photographie de Manuel Castro Prieto une dimension indéniablement obsessionnelle, une quête constante de révéler l’inquiétante étrangeté, par-delà les simples apparences de la banalité de la vie quotidienne. Ses images oniriques et mystérieuses sont autant d’espaces d’expérimentation photographique et perceptive, où se joue la métaphysique du rapport au réel de la photographie comme de l’auteur. La mémoire, le temps qui passe, la précarité des choses et des êtres, les mythes et les symboles sont autant de questionnements qui transpercent son œuvre et se qui propose dans cette nouvelle exposition rassemblant trois séries jamais exposées en France.
Juan Manuel Castro Prieto a mis au point plusieurs techniques de tirages, argentiques et pigmentaires, noir et blanc et couleur, sur lesquels il appose d’infimes couches de feuille d’or. C’est cette dimension symbolique de l’or comme allégorie de la futilité des hommes et de leurs rêves qui réunit Extraños, Paisajes efímeros et Gabinete de curiosidades.
A partir d’une phrase de l’Ecclésiaste, Vanitas vanitatum et omnia vanitas (Vanité des vanités, tout est vanité), Juan Manuel Castro Prieto compose un ensemble explorant la fugacité de l’existence, la fragilité de la mémoire et la détérioration du territoire.

Extraños sonde le monde le plus secret de Castro Prieto, les empreintes latentes du regard, les ravages de la mémoire, soulignant la dimension onirique et littéraire du quotidien, présente dans toute son œuvre.
Avec Los paisajes efímeros le regard poétique de Juan Manuel évoque la perte à travers le saisissement de la décadence en explorant des espaces à la splendeur passée, détruits par le temps et les hommes.

Composés avec des objets chargés de symboles dans les lieux de son enfance, aujourd’hui abandonnés et presque en ruines, les images de Gabinete de curiosidades explorent son univers personnel. Ils nous parlent d’un monde intime, qui, sous couvert de représenter des éléments naturels, livre une construction mentale : la peur de la mort et de l’oubli, la fascination pour la lumière envahissant les ténèbres, le désir et l’espoir de la rédemption de l’homme par la beauté.
Ces photographies à l’éclat d’or, empreintes de mystères inquiétants, nous font découvrir les profondeurs de ses rêves. Par ses œuvres puissantes et délicates, qui sont autant de transfigurations du réel, force est de constater que Juan Manuel Castro Prieto pratique la photographie comme un voyant, elle est pour lui autant une façon de voir le monde que de regarder en lui-même.

Dates

Avril 1 (Vendredi) 12 h 30 min - Mai 7 (Samedi) 18 h 30 min

Galerie VU'58 rue Saint-Lazare, 75009 ParisOuverte au public du mercredi au vendredi de 12h30 à 18h30. Sur rendez-vous les autres jours.