Novembre, 2020

ven06nov(nov 6)11 h 00 minsam21(nov 21)19 h 00 minGundi Falk et Pierre CordierGalerie Gimpel & Müller, 12 rue Guénégaud 75006 Paris Organisateur: PhotoSaintGermain Type d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

En novembre 1956, le plasticien Pierre Cordier (né à Bruxelles en 1933) met au point le « chimigramme », un procédé combinant la physique de la peinture (huile, vernis, cire) et la chimie de la photographie (émulsion photosensible, révélateur, fixateur). Cette invention, désignant à la fois la technique et l’image qui en résulte, ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de la photographie : sans recours à l’appareil photographique ni à l’agrandisseur, et en pleine lumière, elle produit non pas des tirages, mais des pièces uniques. Les carnets de Pierre Cordier, alchimiste virtuose, en disent long sur le jeu expérimental auquel il se livre depuis plus de cinquante ans, et témoignent de la part grandissante de hasard dans un savoir-faire a priori très contrôlé : « Dans le chimigramme, la forme est l’aboutissement d’un processus : elle n’existe pas en soi, ni en moi, attendant d’être déposée sur la surface; elle naît de l’expérience même ».
La rencontre en 2011 avec Gundi Falk (née à Salzburg en 1966) incite Pierre Cordier à reprendre sa production. Ensemble, ils créent des oeuvres cryptées « à quatre mains », inspirées de la pensée de Nietzsche ou de partitions musicales dont on ne perçoit qu’un labyrinthe de motifs.

Dates

6 (Vendredi) 11 h 00 min - 21 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Gimpel & Müller

12 rue Guénégaud 75006 Paris

Organisateur

PhotoSaintGermaincontact@photosaintgermain.com Paris

X
X