Juillet, 2020

sam25jul(jul 25)15 h 00 mindim20sep(sep 20)19 h 00 minL’Été photographique de Lectoure 2020Centre d’art et de photographie de Lectoure, Maison de Saint-Louis, 8 cours Gambetta, 32700 LectoureType d'événement:Festival,Photographie

Détail de l'événement

La crise sanitaire fonctionne comme un grand révélateur, contribue à poser un regard critique sur nos modes de vie et nous donne l’occasion de repenser les écosystèmes entre global et local. Une question se pose : est-ce que des formes de « circuits courts » – terminologie utilisé habituellement pour parler d’une consommation responsable locale et écologique –, ne devront pas prendre le pas sur les « circuits importés » dans le milieu de l’art ? À l’heure où notre planète est victime du réchauffement climatique, réchauffement lui-même lié au modèle productiviste, où la préservation de l’environnement devient une véritable préoccupation et un enjeu de survie, cette crise que nous traversons est l’occasion cet été d’expérimenter le circuit court et de mettre en avant la scène régionale pour cette édition inespérée et inattendue de L’été photographique.

Inespérée car nous avons bien failli lâcher l’affaire, attendre et confirmer en temps voulu la réouverture en navire solitaire de l’exposition Hinterland qui venait juste d’être inauguré quand le gong du confinement a retenti.

Inattendue car les visiteurs vont découvrir cette année des projets dans l’espace public. Au regard de la lourdeur des normes précisées pour l’accueil des publics dans des lieux d’exposition, de ce « nouveau » monde où la distanciation sociale s’impose, l’option « au grand air » nous a paru une évidence. C’est une manière aussi pour chacun de se réapproprier cet espace public dont nous avons été privés pendant de longues semaines. Les œuvres prennent la poudre d’escampette, désertent les lieux patrimoniaux et s’affranchissent des habitudes. Il était temps de retrouver la liberté, d’être visible et de montrer les arts visuels, ces oubliés, ces euthanasiés des discours officiels des dernières semaines.

L’expérimentation sera donc d’actualité, aussi bien sur le fond que sur la forme, et dans la relation aux espaces environnants, les projets et les œuvres générant une sorte de mise en récit des paysages auxquels ils participent. L’espace public, propice aux échanges et aux rencontres, est un enjeu démocratique essentiel en cette période d’état d’urgence prolongé. Nous voulons un festival qui relance une dynamique créative à Lectoure, recrée du lien, nourrit des intentions, réunit et rapproche artistes, visiteurs, habitants, promeneurs, équipe du centre d’art. Dévoiler ce « faire ensemble, faire avec » des collectifs d’artistes, proposer un éclairage sur des projets créés en résidence dans la région et permettre à ceux qui ne l’ont pas encore vue de découvrir au centre d’art l’exposition Hinterland.

Enfin, une édition photographique mais pas que… Ancrée et attentive au contexte, à l’économie solidaire de l’art, qui réfléchit à l’impact des projets artistiques sur l’environnement, en partance lentement vers une certaine forme de transition écologique inévitable pour le monde de l’art dans les années à venir.

→ Avec les artistes et structures invités : Gaël Bonnefon, Arno Brignon et Anne Desplantez (association Déclic), Yohann Gozard, Hipkiss, le collectif IPN, la résidence 1+2 et Traverse résidence d’artistes.

→ À partir du samedi 25 juillet 2020.
Du 25 juillet au 20 septembre. Exposition au centre d’art ouverte du mercredi au dimanche, de 15h à 19h et expositions en extérieur ouvertes tous les jours. Entrée libre.

Photo : © Arno Brignon

Dates

Juillet 25 (Samedi) 15 h 00 min - Septembre 20 (Dimanche) 19 h 00 min

Lieu

Centre d’art et de photographie de Lectoure

Maison de Saint-Louis, 8 cours Gambetta, 32700 Lectoure

X
X