Novembre, 2020

jeu05nov(nov 5)11 h 30 mindim22(nov 22)18 h 30 minDélit de fuiteBruno PalissonGalerie fabrique contemporaine, 30 Rue Vergniaud, 75013 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Au fil de ses déplacements, Bruno Palisson, photographe et architecte, s’est interrogé sur ce que pouvait bien représenter l’espace autoroutier, lequel semble n’exister que dans le mouvement et le temps de ce mouvement. Espace ou non-lieu ? Quels rapports sociaux suscite-t-il ? Pour quelles sensations ?

« Pendant des années, j’ai scruté ce lieu-là », explique Bruno Palisson. Cette exposition, issue de trois séries – Paysages d’autoroutes, Visions périphériques et En allant vers le Nord – est le produit d’un long voyage intérieur qui démarre dans le fracas du périphérique pour s’étirer ensuite au fil de « ce lieu étrange qui obère toute relation extérieure dès que l’on y pénètre, un lieu agressif et asocial favorisant l’individualisme et paradoxalement dernier lieu des paysages libres de ce nouveau monde ».

L’exposition consiste en une seule ligne de fuite, comme sur l’autoroute, permettant de faire le tour de la galerie et de parvenir au bout de l’intense voyage proposé par Bruno Palisson.
Elle est composée d’une quinzaine de ‘tirages’ présentés plein phare en caissons lumineux de 60 x 40 cm ou 40 x 40cm pour les formats carrés.

« Poursuivi par la Police de la Pensée, il prit le périphérique pas tout à fait désert si rapidement que les flashes ne pouvaient l’atteindre. Ses visions le hantaient, il ne pouvait s’en défaire. Ses « mots » de tête cognaient sourdement, il avait enfreint toutes les règles ».
La recherche menée par le photographe a inspiré à l’auteur une « nouvelle photographique », un récit en photos traduisant la fuite éperdue d’un personnage que chacun reconnaîtra comme il l’entend.

Editeur : Chroniques d’architecture ; Délit de fuite, par Bruno Palisson ; 64 pages ; Format : 29,7 x 21 cm; Prix : 39€.
La totalité du bénéfice des ventes par l’auteur de ce livre Délit de Fuite sera intégralement reversée à l’association Le Secours Populaire Français.

Bruno Palisson est né en 1965 et fait ses premières photographies à l’âge de 10 ans avec une boîte Goldy donnée par son père. Il fait ses premières piges dès l’âge de 17 ans et sera professionnel à 20 ans comme photographe d’architecture pour des agences et des magazines. Il a en 1997 représenté Polaroïd en France pour le cinquantenaire de la marque. En 1999 il est au sein d’un collectif d’artistes qui a réalisé une campagne artistique pour les bonbons cachous Lajaunie.
Parallèlement, architecte depuis 1991, il fonde avec Jean- Luc Calligaro à Paris en 1994 leur agence d’architecture Atelier PO & PO.
Aujourd’hui photographe et architecte, Bruno expose aux Off des Rencontres Internationales d’Arles en 2019, est publié dans plusieurs magazines dont L’OEil de la Photographie, et Fisheye. Il expose en 2020 au Festival les Focales du Pays d’Auge d’Honfleur, au Festival Présence(s) Photographie de Montélimar et à la Galerie fabrique contemporaine à Paris.

Lundi au vendredi de 18h30 à 20h00
Samedi, dimanche de 11h30 à 13h00 – 17h00 à 18h30

Dates

5 (Jeudi) 11 h 30 min - 22 (Dimanche) 18 h 30 min

Lieu

Galerie fabrique contemporaine

30 Rue Vergniaud, 75013 Paris

X
X