Janvier, 2021

jeu07jan(jan 7)0 h 00 mindim24(jan 24)0 h 00 min(Un)itéHsin-Yun TsaiAtelier d'Artistes de Belleville, 1 Rue Francis Picabia, 75020 ParisType d'événement:Art Contemporain,Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’exposition (Un)ité interroge les liens entre la mémoire, le temps et l’existence humaine. Elle envisage ces derniers tant du point de vue de l’expérience personnelle, qu’au prisme de l’histoire et de la société. 
 
Le titre, “(Un)ité”, renvoie à un système inventé par l’artiste, dont les éléments représentent divers états de l’existence. Il s’agit d’une combinaison de la racine « un » et la terminaison « -ité ». « Un » relie deux notions opposées, telles que je et tu, le passé et le présent, le visible et l’invisible, qui se rencontrent en un point de jonction pour raconter une nouvelle histoire, alors que « -ité » indique la caractéristique actuelle du phénomène. 

L’exposition rassemble différentes expressions d’images : la photographie argentique, la photo-sculpture et les installations. 
 
L’artiste s’intéresse aux frontières entre les individus et l’histoire, entre les patrimoines politique et culturel. Quand cesserons-nous d’être des individus pour participer de l’Histoire commune ? Elle explore les structures sociales qui nous gouvernent tous, enquêtant sur le temps comme système sur lequel nous construisons notre réalité partagée. 
 
Diverses formes de documents d’archives servent de fondement à ses œuvres : elles soulèvent des objets, des espaces et des personnes hors de leur contexte historique et les situent dans notre époque actuelle afin de reconstruire leurs sens et leur signification. Le travail de Hsin-Yun Tsai montre de façon évidente que notre existence et le moment dans lequel nous vivons seront toujours influencés par les expériences accumulées dans notre passé, ainsi que par notre perception du temps. Nous sommes toujours ancrés dans nos souvenirs et le temps, modelés par notre époque. 
 
L’exposition se déroule en deux parties : 
 
Dans la première, le langage de la « double image » se dévoile. Mis en lumière, ce langage fait découvrir à quel point l’image est symbolique. Tout peut passer par la lumière. Les deux opposés, l’un et l’autre, se rencontrent en passant à travers le préambule d’une relation formant une histoire commune.
 
Dans la seconde partie, l’image photographique manifeste sa production et sa « re-production » et symbolise notre expérience du passage du temps dans la mémoire. Le regard est comme un voyage d’une vision vers l’infini. Le corps humain donne au temps sa silhouette, brisant les frontières du visible et de l’invisible.

L’intérêt moteur de cette exposition est l’état intermédiaire entre l’un et l’autre, le réel et l’imaginaire, l’authentique et le construit. La photographie, en particulier, devient un médium qui cultive cette ambiguïté et forme finalement le récit qui ne peut être représenté dans un langage ou une pensée.

Ekaterina Skorokhodova, commissaire

Dates

7 (Jeudi) 0 h 00 min - 24 (Dimanche) 0 h 00 min

Lieu

Atelier d'Artistes de Belleville

1 Rue Francis Picabia, 75020 Paris

X
X