Juillet, 2020

jeu02jul(jul 2)15 h 00 minsam12sep(sep 12)17 h 00 minVertiges des joursExposition CollectiveGalerie Polka, 12, rue Saint-Gilles 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

“Vertiges des jours” est  un projet collectif lancé pendant la dernière semaine du confinement : 34 artistes internationaux et collectif dessinent en images une grande fresque sur le monde de demain tel qu’ils l’imaginent.

Exposition collective avec les travaux de William Klein, Sebastião Salgado, Daido Moriyama, Joel Meyerowitz, Bruce Gilden, Miho Kajioka, Yves Marchand & Romain Meffre, Edouard Elias, Toshio Shibata, Claude Nori, Lek & Sowat, Joakim Eskildsen, Donata Wenders, Vincent Delerm, Matt Henry, Jacob Aue Sobol, Sze Tsung Nicolas Leong, The Anonymous Project, Laurent Eli Badessi, Diane Grimonet, Olivier Dassault, Nicolas Comment, The Bronx Documentary Center, Bernard Cantié, Eric Bouvet, Kosuke Okahara, Philippe Guionie, Bartabas, Mario Giacomelli, Luigi Ghirri, Janine Niépce et Marc Riboud.

« La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier », écrivait Antoine de Saint-Exupéry.

Le projet « Vertiges des jours », lancé pendant les derniers jours du confinement, est un défi que nous avons lancé auprès de nos photographes. Nous avons demandé à tous nos artistes, qu’ils habitent à Paris, Tokyo, New York, Florence, Londres ou Biarritz, de réfléchir à une question simple, mais ambitieuse: « Comment voyez-vous le monde de demain ? »

Chacun y a répondu à sa manière, soit en sélectionnant dans leurs archives une ou plusieurs photographies, soit en produisant de nouveaux clichés exclusifs. Toutes ces images, accompagnées de leurs mots, sont des témoignages d’espoir, de doute ou d’envie pour notre futur commun.

Dans cette grande fresque, on trouvera « une part de rêve » : une société plus juste, plus solidaire, tournée davantage vers les autres et la cellule familiale. Un monde meilleur où les priorités seraient données à la préservation de la nature, au respect de toutes les cultures régionales ou tribales. Il y a aussi « la part du cauchemar » : un monde qui ne serait pas meilleur qu’avant mais bien pire, avec la montée de la précarité, l’aggravation des inégalités sociales, un déséquilibre aggravé entre les pays les plus riches et les plus pauvres, une montée du protectionnisme et du populisme.

Ce projet collectif, exposé sur les murs de notre galerie et publié dans les pages de notre magazine, dessine les contours du monde qui nous attend.

En écho, la galerie Polka a choisi d’exposer Mario Giacomelli et Luigi Ghirri, deux photographes qui ont construit la majorité de leurs oeuvres en restant à proximité de leur domicile. Des photographes confinés avant l’heure qui ont prouvé que le voyage n’était finalement qu’une question d’imagination et de créativité.

Fermeture estivale du 4 au 17 août inclus.

Photo : Starstruck, 2020 © Joakim Eskildsen

Dates

Juillet 2 (Jeudi) 15 h 00 min - Septembre 12 (Samedi) 17 h 00 min

Lieu

Galerie Polka

12, rue Saint-Gilles 75003 Paris

Galerie Polka12, rue Saint-Gilles 75003 ParisOuvert du mardi au samedi de 11h à 19h00 ou sur rendez-vous

X
X