Mai, 2019

sam11mai(mai 11)10 h 00 minsam31aou(aou 31)18 h 00 minFestival Présence(s) photographie - Hors Saison Organisateur: PRÉSENCE(S) PHOTOGRAPHIE Type d'événement:Festival,Photographie

Détail de l'événement

Trois photographes auteurs sont présentés dans le cadre du Festival Présence(s) photographie – Hors Saison. Alexa Brunet présente « Les deux pieds sur terre » au Teil, Joël Cubas, expose « Le petit théâtre des fantaisies » à Meysse et « Tecla, les demeures invisibles » de Sylvain Heyraud est visible à Rochemaure.
Les expositions présentées en extérieurs sont accessibles 7/7j et 24/24h.

Alexa BRUNET
Les deux pieds sur terre

Tuer le cochon, chasser, réparer un tracteur, tenir la buvette aux fêtes votives, sont autant de savoir-faires et de coutumes qu’il leur convient de perpétuer. C’est à travers ces spécificités qu’ils affirment leur appartenance au territoire. Ils sont habiles, dégourdis, de cette « race » de ruraux qui recoivent un chien de chasse et deux chevreaux à leur anniversaire et manient mieux un fusil qu’un ordinateur. L’ancrage familiale, l’entraide, la perspective d’une installation sereine dans un environnement connu, sur un territoire maitrisé, les confortent dans leur choix de marcher dans les traces familiales.

Joël CUBAS
Le petit théâtre des fantaisies

Il n’y a pas d’histoire, pas d’intrigue, pas de moral à tirer. Donnant chair aux fantaisies de l’artiste, elle se fait l’interface entre celles-ci et le monde physique. Parlerons-nous de fantasmes pour qualifier cet univers dont le sexe est quasi absent ? La pulsion scopique, pour emprunter un terme à la psychanalyse, se heurte ici à une vision angélique, presque enfantine de la femme. Pas de femmes objets sexuels donc, pas plus que de mère névrosées, de sales gamines hystériques ou de banales ménagères, mais des fées, des princesses surréalistes, des déesses exotiques, aériennes, intouchables et toujours sages…..comme des images.

Sylvain HERAUD
Tecla, les demeures invisibles

Tecla est une ville en perpétuelle construction : ses habitants s’affairent et manient outils et instruments chaque jour. Il y a même des grues, des échafaudages et des poutres qui renforcent d’autres grues, d’autres échafaudages et d’autres poutres. Les habitants de Tecla ne cessent de construire, sans envisager de fin à ce projet : une ville achevée signifierait le début de son déclin.

Photo : © Alexa Brunet

Dates

Mai 11 (Samedi) 10 h 00 min - Août 31 (Samedi) 18 h 00 min

Organisateur

PRÉSENCE(S) PHOTOGRAPHIE 1, avenue Saint-Martin 26200 Montelimar

X
X