Octobre, 2019

mer30oct(oct 30)10 h 00 minlun11nov(nov 11)19 h 00 minHier est la mémoire d’aujourd’huiExposition CollectiveEspace Commines, 17 rue Commines, 75003 ParisType d'événement:Art Contemporain,Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Hier est la mémoire d’aujourd’hui 1 est inspirée du poème Le prophète de l’artiste libanais Khalil Gibran. Cette citation résume l’intention de cette exposition : faire le lien entre la mémoire collective et les souvenirs individuels dans la création artistique.
Lorsque nous parlons de souvenirs, il est plus fréquent de se reporter à une mémoire individuelle mais lorsque l’histoire devient commune, nous nous référons plus largement à des traditions et à des coutumes qui nous ont été transmises puis consciemment ou inconsciemment adoptées. Bercés par ces souvenirs, nous nous définissons et nous construisons au fil du temps.
Cela fait de nous ce que nous sommes dans une société, construisant une mémoire collective, des valeurs et une culture propre.
Si nous nous référons à James Baldwin quand il nous dit : « le passé est la seule chose qui rende le présent cohérent » plusieurs questions s’imposent dans cette réflexion sur l’influence de la mémoire. Les traces du passé nous définissent-elles ? « Quelles sont ces forces qui opèrent sur le passé et qui construisent une mémoire collective ? »
La mémoire collective influence-t’-elle l’artiste au point d’être intégrée, réinterprétée et transmise dans sa création ?
Ce tissu social général, qu’évoque Baldwin à maintes reprises dans ses Chroniques d’un enfant du pays, est sans nul doute ce lien à partir duquel se tissent les mémoires, se raconte l’histoire et se transmet le souvenir.
Les artistes exposés ont tous une manière et une technique propre de détricoter et de re-tricoter ce qu’ils ont reçu et ce qu’ils ont choisi de garder pour transmettre à leur tour.
Un certain nombre des oeuvres de l’exposition sont des oeuvres textiles, comme si cette matière universelle, en traversant les âges, était une des conditions grâce auxquelles ce lien social se transmet d’une génération à une autre. D’autres travaillent sur la texture de la sculpture et de la peinture ou bien passent par l’aquarelle, le dessin, la photographie ou la vidéo pour témoigner du temps qui passe.
L’exposition Hier est la mémoire d’aujourd’hui est une lecture singulière de l’interprétation de cette mémoire dans les créations d’une vingtaine d’artistes, principalement du continent africain. Chacun, avec « l’audace qu’implique le renouveau de la création » (James Baldwin), a interprété ces traces du passé révélant ainsi comment elles ont façonné son travail artistique.
Armelle Dakouo
Paris, octobre 2019

Sur une proposition de Marie-Christine Bouhours et Fabienne Billioud
Associée au parcours de la Programmation VIP de la foire AKAA, Also Known As Africa

Commissariat : Armelle Dakouo
Scénographie : Zette Cazalas
Conception graphique : Polygraphik
Artistes : Amado Alfadni, Sanae Arraqas, Yassine Balbzioui, Mahi Binebine et Hassan Darsi, Soly Cissé, Ange Dakouo, Katia Kameli, Wanja Kimani, Abdoulaye Konaté, Moshekwa Langa,
Lawrence Lemaoana, Aristote Mago, Senzeni Marasela, Randa Maroufi, Yvanovitch Mbaya, Kirubel Melke, Hyacinthe Ouattara, Antoine Tempé, Barthélémy Toguo, Baptiste de Ville d’Avray

Dates

Octobre 30 (Mercredi) 10 h 00 min - Novembre 11 (Lundi) 19 h 00 min

Lieu

Espace Commines

17 rue Commines, 75003 Paris

X
X