Mars, 2021

lun22mar(mar 22)10 h 00 mindim11jul(jul 11)18 h 00 minLe Génocide des Arméniens de l'Empire OttomanMémorial de la Shoah de Drancy, 110-112 avenue Jean-Jaurès 93700 DrancyType d'événement:Exposition

Détail de l'événement

En 2015, le Mémorial de la Shoah de Paris a organisé une exposition commémorant le centenaire du génocide des Arméniens. En 2021, à l’occasion du vingtième anniversaire de la loi française du 29 janvier 2001, reconnaissant ce génocide toujours nié par l’État turc, le Mémorial de la Shoah de Drancy présente une exposition enrichie de nouveaux documents et objets, afin de lutter contre le négationnisme de cet événement précurseur des violences et crimes de masse du XXe siècle. Une exposition itinérante est aussi disponible pour prolonger la sensibilisation des scolaires à ce « crime contre l’humanité et la civilisation ».
Dans le contexte propice de la Première Guerre mondiale, le gouvernement dictatorial et ultranationaliste du Comité Union et Progrès, à la tête de l’Empire ottoman, a mis en œuvre la destruction systématique et planifiée de ses citoyens arméniens : arrestation et exécution des notables de la capitale et des grandes villes, massacres des hommes adultes et des conscrits, déportation de la population civile vers les déserts de Syrie et de Mésopotamie, élimination des survivants de ces marches de la mort dans les camps de concentration où on les avait regroupés.

D’avril 1915 à décembre 1916, entre 1 200 000 et 1 500 000 Arméniens ont été assassinés.

Interdits de retour par la République turque, les rescapés et leurs descendants forment aujourd’hui une diaspora mondiale, principalement en Russie, aux États-Unis, au Moyen-Orient et en France.
Aujourd’hui, plus des deux tiers des 8 à 9 millions d’Arméniens vivent hors de leur pays, en diaspora. La communauté de France (environ 400 000) est la plus importante d’Europe occidentale. Partout, les Arméniens se sont organisés, reconstituant d’anciennes structures (églises, écoles, scouts, partis, associations, presse, etc.), ou en créant de nouveaux collectifs (professionnels, artistiques, réseaux sociaux…), tout en s’intégrant dans les pays d’accueil.

Photo : L’évacuation des orphelins arméniens de l’orphelinat américain du Near East Relief à Kharpert menacé par les forces kémalistes. 1922. © Pictures from History – Bridgeman Images copie

Dates

Mars 22 (Lundi) 10 h 00 min - Juillet 11 (Dimanche) 18 h 00 min