Janvier, 2021

sam09jan(jan 9)14 h 00 minsam20fev(fev 20)19 h 00 minDe l'Ekumen pièce photoscénique n.3, acte 1Pétrel l Roumagnac (duo)Galerie Valeria Cetraro, 16, rue Caffarelli 75003 ParisType d'événement:Art Contemporain,Art Vivant,Exposition,Photographie

Détail de l'événement

Le projet de l’Ekumen trouve son origine à Kyoto, dans le cadre d’une résidence hivernale d’Aurélie Pétrel et Vincent Roumagnac à la Villa Kujoyama dont ils sont lauréats 2020 en binôme. Pendant deux mois (au lieu de trois prévus, la résidence ayant été écourtée du fait de la situation pandémique), ils mènent au Japon une quadruple recherche en dialogue avec un travail dramaturgique autour de l’adaptation photoscénique du roman technoféministe/cyberqueer de science-fiction d’Ursula K. Le Guin, La Main gauche de la nuit (The Left Hand of Darkness,1969). Leur recherche convoque en premier lieu les paysages cryosphériques futuristes dans la science-fiction japonaise et le cyberpunk nippon – depuis l’émergence du sous-genre dans les années soixante-dix/quatre-vingt – en regard avec son expression occidentale – jusqu’à sa manifestation contemporaine (recherche menée avec les chercheurs-euses affilié-e-s au collections du Musée International du Manga de Kyoto). Dans un second mouvement d’exploration, ils s’intéressent au phénomène de la transparence au Japon, avec un focus sur les glissements entre opaque et optique, entre 2D et 3D, dans l’histoire architectonique, plastique et scénique du Japon, focus doublé d’une approche sur le terrain de l’artisanat verrier/miroitier de la région du Kansai. Les poudres blanches sont le troisième axe de leur recherche, et cela depuis l’étude, d’une part d’« oshiroi », la poudre blanche utilisée traditionnellement comme base de maquillage, et d’autre part de « gofun », pigment optique obtenu à partir de broyage de coquilles d’huîtres séchées. Dans la seconde partie de leur résidence, et en appui sur cette multiple recherche, ils mettent en scène la pièce depuis la transcription théâtrale du roman, en intérieur scénographié, en réponse à l’architecture SF du site, et dans les montagnes de Nagano. Ce travail de mise en scène en compagnie de Simo Kellokumpu (chorégraphie/performance) et de Nagi Gianni (masques/performance) a été documenté sous la forme de prises de vue; prises de vue qui sont transformées en objets photographiques afin de constituer le corpus narratif de la pièce photoscénique du duo, de l’Ekumen, troisième du genre et ultime de la trilogie.

Dates

Janvier 9 (Samedi) 14 h 00 min - Février 20 (Samedi) 19 h 00 min

Lieu

Galerie Valeria Cetraro

16, rue Caffarelli 75003 Paris

X
X