Novembre, 2019

lun25nov2020dim01marUn Président, citoyen du mondeJacques Chirac sous le regard d'Éric LefeuvreCampo Santo Chapelle de la Funéraria, Rue Amiral Ribeil, 66000 PerpignanType d'événement:Exposition,Photographie

Détail de l'événement

L’image d’un homme public, et a fortiori celle d’un président de la République, ne peut être laissée au hasard. C’est pourquoi un certain nombre d’entre eux s’attachent les services d’un photographe.
C’est Jacques Lowe pour John Fitzgerald Kennedy – on se souvient de la célèbre photo du petit John-John jouant sous le bureau de son père à la Maison Blanche – ou plus récemment Pete Souza, pour Barack Obama.
Jacques Chirac, lui, a choisi Éric Lefeuvre. Photographe attitré, de la Mairie de Paris à l’Élysée, Eric Lefeuvre l’a accompagné pendant plus de trente-cinq ans, le suivant dans toutes ses activités, en province, en Europe, dans le monde. Observateur attentif des coulisses du pouvoir, il a réalisé, sans jamais se mettre en avant, des milliers de clichés qui constituent un témoignage irremplaçable sur un président qui est entré aujourd’hui dans l’Histoire.
La plupart de ses photographies sont prises au vol et nous révèlent un homme empathique et chaleureux. Il le suit jour après jour tentant, non sans mal, de mettre ses pas dans ceux d’un président qui parcourt le monde à grandes enjambées et traverse sans complexes les foules au grand dam de son service de sécurité.
Jacques Chirac, nous dit Éric Lefeuvre, aimait la photographie mais restait indifférent à celle qui le représentait. Seules trônaient sur son bureau à l’Élysée quelques photographies de famille, dont le portrait de son petit-fils Martin et celui de Georges Pompidou.
Sur plusieurs images on peut voir le président l’oeil sur le viseur d’un appareil photo. On connaissait son goût pour les arts asiatiques et les arts premiers mais savait-on qu’il nourrissait une passion discrète pour l’art de Niépce, l’inventeur de la photographie au début du XIXe siècle ?
En soutenant l’initiative du Mois de la Photo, en ouvrant des départements photographiques dans les musées et en décidant la création de la Maison Européenne de la Photographie, le Maire de Paris, en effet, a fortement contribué à rendre à la ville lumière son statut de capitale mondiale de la Photographie. Il appréciait les oeuvres d’Henri Cartier-Bresson, d’Irving Penn ou encore Bettina Rheims…

Une exposition de soixante photographies en noir et blanc et en couleur, dont la plupart sont inédites, réalisées par Éri© Lefeuvre, photographe, auteur et journaliste.
Pendant plus de trente ans, il n’a cessé de photographier cet homme d’État qui figure aujourd’hui parmi les personnalités politiques préférées des Français. Trente années à côtoyer, accompagner, observer mais surtout à épier avec ses « Leica » ce personnage hors du commun, aussi secret et mystérieux qu’attachant mais avant tout profondément humain.
À travers des photographies de Jacques Chirac, des scènes de vie et des portraits de ceux qu’il rencontrait lors de ses voyages, cette exposition nous permet d’approcher au plus près de cette soif authentique de découverte de l’Homme et des cultures qui anima tout au long de sa vie Jacques Chirac, véritable citoyen du monde.
Certains pensent que Jacques Chirac aurait fait un excellent anthropologue, sans doute, mais ce dont Éri© Lefeuvre est aujourd’hui certain, c’est qu’il aurait pu être un grand photographe et que sur certains voyages officiels il aurait certainement parfois préféré être à « sa » place !

Dates

Novembre 25 (Lundi) 11 h 00 min - Mars 1 (Dimanche) 17 h 30 min

Lieu

Campo Santo Chapelle de la Funéraria

Rue Amiral Ribeil, 66000 Perpignan

X
X