PhotoPortfolio

Travaux des champs par Myriam Richard

Temps de lecture estimé : 4mins

Cette semaine, dans notre rubrique consacrée aux photographes, nous vous présentons l’étonnante série de Myriam Richard. C’est presqu’un voyage dans le temps que nous propose « Travaux des champs », un corpus photographique de la vie rurale. Par l’utilisation du tirage fresson, ces images créé un véritable anachronisme visant à nous éloigner de notre époque où tout semble aller trop vite.Ce travail est actuellement exposé au centre de Lecoure dans un regard croisé avec l’œuvre de Claude Batho.
Tous les vendredis nous partageons le travail d’un·e photographe, cette rubrique est la vôtre, comme Myriam Richard, soumettez-nous vos portfolios.

« Marcher prudemment à travers ces champs. Libellules et papillons volent à l’étourdi. Les abeilles bourdonnent d’un arbre en fleur à l’autre. Faites une trouée dans les feuillages et vous verrez des insectes, araignées, grenouilles, lézards et beaucoup d’autres petits animaux s’activant dans l’ombre fraîche. Taupes et vers de terre fouissent sous la surface. » – Masanobu Fukuoka

J’ai choisi de quitter le flux des grandes métropoles et ses problématiques, pour retrouver l’ordinaire des jours. Je suis donc partie avec ma famille m’installer à la campagne, pour éprouver le passage des saisons, cultiver mon potager, entretenir de la vigne et des arbres fruitiers.
Je photographie et puise ma réflexion sur le mode des ressources et de l’environnement. Je trouve ma matière dans la vie de ceux qui m’entourent, je vis dans ce lieu où le travail est consacré en partie à la terre, et je continue de créer dans un désir de témoigner de la vie rurale et familiale.

En contact étroit avec la nature, de ce travail incessant de reconstruction, de rapiècement, l’exercice du champ toujours en mouvement, convoque le temps. Le temps des activités et de repos, le temps qu’il a fait ou fera. Le temps accordé à la lune et le temps de semer venu, celui de planter et de récolter.
En marge d’un paysage monétisé et normé, je bats la campagne en ayant à cœur de photographier des familles dans leur quotidien qui entretiennent et cultivent les champs, les vergers et les potagers. Je mets en lumière des femmes, des hommes, des enfants, des animaux, qui continuent à vivre du travail de la terre. Des lieux, des objets, qui traversent le temps. Des communautés qui résistent avec force et panache à la société consumériste tout en conservant un patrimoine et un savoir faire.
En phase avec mon histoire et celle de mes ancêtres, je porte un regard sur des traditions et des pratiques venues de la terre et de ceux qui œuvrent à s’y inscrire.
Travaux des champs, véritable antidote au monde moderne, se veut un portrait d’hommes et de femmes vivant dans leur ferme, préoccupés en permanence à construire leur présent. Myriam Richard

Travaux des champs Exposition au Centre d’art et de photographie de Lectoure jusqu’au 8 mai 2022.
INFORMATIONS PRATIQUES

sam19fev(fev 19)14 h 00 mindim08mai(mai 8)18 h 00 minTravaux des champsClaude Batho et Myriam RichardCentre d’art et de photographie de Lectoure, Maison de Saint-Louis, 8 cours Gambetta, 32700 LectoureType d'événement:Exposition,Photographie

Myriam Richard est née en 1970. Elle a étudié à l’Ecole des beaux-arts. Outre son goût prononcé pour la photographie, de August Sander à Walker Evans, en passant par les pictorialistes, et la vie en couleurs de J.H. Lartigue, elle aime profondément la peinture de Pierre Bonnard et Berthe Morisot.
Myriam Richard trouve sa matière dans l’intimité du cercle familial. Son travail est empreint de références picturales et révèle une certaine atemporalité.
Son activité artistique se développe à travers des résidences de créations, des collaborations avec des théâtres et des musées, des ateliers de photographie menés auprès d’enfants et d’adolescents dans le domaine scolaire, psychiatrique et social. Ses photographies sont exposées dans des centres d’art, des galeries et des festivals.


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 1200 et 2000 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo