L'InterviewNewsPhoto

Parlement de la Photographie 2023 : Quel avenir pour son fonds photographique ?
Entretien avec Françoise Huguier et Bertrand Meunier

Temps de lecture estimé : 3mins

Pour la troisième année consécutive, 9 Lives magazine poursuit son partenariat avec le ministère de la Culture dans le cadre de la quatrième édition du Parlement de la Photographie qui se déroulera les 8 et 9 juin prochains. Chaque jour, nous vous dévoilerons les différentes thématiques explorées à travers de courts entretiens. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les points qui seront évoqués lors de la table ronde intitulée « Quel avenir pour son fonds photographique ? » avec deux des quatre photographes invité·es : Françoise Huguier et Bertrand Meunier

Pour cette troisième table ronde, nous vous proposons d’évoquer la question des fonds photographiques, avec deux photographes invité·es Françoise Huguier et Bertrand Meunier. Si la première n’a pas fait de donation, le second a confié son fonds photographique au Musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône.

Dans cet entretien, la photographe Françoise Huguier ne cache pas son inquiétude quant au devenir de ses archives. Si aujourd’hui elle gère l’intégralité de son fonds photographique à domicile, avec une installation capable de protéger plusieurs heures ses négatifs en cas d’incendie et inondation, il est important de réfléchir au futur, en cas de décès et d’incapacité à gérer ses propres archives. Elle prévoit de nommer des exécuteurs testamentaires pour pouvoir faire vivre son travail après sa mort, mais il est nécessaire que tout son fonds soit conservé dans un endroit sécurisé. Aujourd’hui, elle ignore encore vers quelle institution se tourner…

C’est suite à son exposition en 2008 au Musée Nicéphore Niépce que Bertrand Meunier apprend qu’il est possible de faire une donation de ses archives, de son vivant. Une réflexion menée d’abord avec François Cheval, alors Directeur du musée, puis Sylvain Besson Directeur des collections. Il décide de franchir le pas en 2020, et de confier son fonds photographique, non pas dans un sens patrimonial, mais comme moyen de faire vivre son travail. Le Musée organise dès le 17 juin prochain une grande exposition intitulée « Erased » qui réunit plus de 80 tirages argentiques issus de son travail sur la Chine, avant d’être présentée au Musée de Charleroi cet automne. Un livre sera édité chez l’Atelier EXB à cette occasion.

INFORMATIONS PRATIQUES
Le Parlement de la photographie vous propose deux jours de rencontres, les 8 et 9 juin 2023 au Palais de Tokyo et accessibles en ligne.

Vous souhaitez suivre la table ronde « Quel avenir pour son fonds photographique ? »
📅 Rendez-vous le 8 juin 2023 à 16h20 (Durée 1h10)

Avec : Jean-Claude Bélégou, Marie Dorigny, Françoise Huguier, Bertrand Meunier – photographes.
Modération : Léa Miranda – chercheuse, chargée de mission pour la Société française de photographie.

jeu08jui(jui 8)9 h 00 minven09(jui 9)18 h 00 min4ème édition du Parlement de la Photographie : De nouveaux horizons pour la photographiePalais de Tokyo, 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris


>>> INSCRIVEZ VOUS : https://parlementdelaphoto.eventmaker.io/registration/644287ceec3ee2006b4551b7?force_new_registration=true

Photo de couverture : The Machine Seems to Need a Ghost, 2023
Chine © Bertrand Meunier / Tendance Floue.

LES ACTUALITÉS DU NOS INTERVENANT·ES

sam17jui11 h 30 mindim17sep17 h 45 minBertrand MeunierErasedMusée Nicéphore Niépce, 28 quai des messageries 71100 Chalon-sur-Saône

jeu06avr(avr 6)10 h 00 minjeu31aou(aou 31)18 h 00 minFrançoise HuguierEn ModeStudio Harcourt, 6 rue de Lota 75016 Paris

mer10mai(mai 10)12 h 30 minven16jui(jui 16)18 h 30 minFrançoise HuguierRussie oubliéeGalerie VU', 58 rue Saint-Lazare, 75009 Paris

sam15avr(avr 15)10 h 00 mindim11jui(jui 11)19 h 00 min5ème édition d'Usimages, Biennale de la photographie industrielleÉnergie et Métallurgie OrganisateurDiaphane, pôle photographique en Hauts-de-France

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

News

L’heure est à la censure !

Dans notre édition de mercredi dernier, nous vous annoncions la dégradation d’une exposition en plein air du collectif item dans le cadre ...

En voir plus dans L'Interview