L'InterviewNewsPhoto

Parlement de la Photographie 2021 : Crise sanitaire, comment exposer la photographie à l’heure du tout numérique ?
Entretien avec Quentin Bajac (Jeu de Paume) & Simon Baker (MEP)

Temps de lecture estimé : 4mins

Dans le cadre de la seconde édition du Parlement de la Photographie organisée par le Ministère de la Culture en partenariat avec 9 Lives, AOC, ArtPress et Fisheye – et coordonnée par Véronique Prugnaud (The Eyes) – qui se déroulera les 5 et 6 mai prochains, nous vous dévoilerons, chaque jour, les différentes thématiques explorées par de courts entretiens effectués avec un·e ou plusieurs intervenant·es. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les axes qui seront évoqués lors de la deuxième table ronde intitulée Crise sanitaire, comment exposer la photographie à l’heure du tout numérique ? avec Quentin Bajac et Simon Baker, respectivement Directeurs de du Jeu de Paume et de la MEP.

Dès le début de la pandémie de la Covid-19 et comme tous les musées français, le Jeu de Paume et la Maison Européenne de la Photographie ont été contraints de fermer leur porte au public. Si le Jeu de Paume, avait prévu une fermeture pour l’année 2020/2021 pour engager des travaux, l’exposition “Supermarché des images” a été brutalement interrompue et tous les projets prévus – hors les murs – ont été annulés. Face à cette situation inédite, nul d’autre choix que de se recentrer sur le virtuel pour offrir du contenu au public.

Le Jeu de Paume a profité de cette occasion pour repenser son offre digitale existante. Ce printemps, le Musée doit normalement réouvrir ses portes au public avec une rétrospective consacrée au photographe allemand Michael Schmidt. L’occasion de lancer également leur nouveau magazine qui offrira des articles spécifiques mais aussi des contenus éditoriaux distincts du musée. Avec l’aide du Ministère de la Culture, l’institution a initié une nouvelle programmation intitulée Jeu de Paume Lab, qui consiste, 10 mois durant à présenter une sélection d’œuvres et d’artistes choisie par des commissaires invités autour du thème de la Distance.
Comme nous l’explique Quentin Bajac, directeur du Jeu de Paume, ils ont mis en place une visite virtuelle de l’exposition “Supermarché des images“, des solutions numériques qui entraînent une véritable remise en question sur le rôle des institutions : “Comment articuler cet espace physique et virtuel, comment renforcer une offre digitale sans fragiliser ou cannibaliser l’offre physique ? J’envisage la réouverture de manière inquiète et prudente, car je ne suis pas certain qu’il y ait cette ruée vers les institutions culturelles que d’autres décrivent…

La MEP quant à elle a dû s’adapter au fil des mois, prolonger ses dates d’expositions, décaler toute sa programmation. En novembre dernier, alors que le territoire était contraint à un second confinement, les équipes ont installé la nouvelle exposition consacrée à Moiyama/Tomatsu. Une exposition qui n’a pas encore pu être ouverte au public. Très vite la MEP a souhaité compenser sa fermeture par de nombreuses actions digitales, sur les réseaux sociaux tout d’abord. Depuis le début de la crise, son compte Instagram a augmenté de 25%, dépassant les 100.000 followers. Les équipes ont organisé beaucoup de contenus digitaux : des concours, des podcasts avec les artistes et des masterclass. Il était important pour Simon Baker, directeur de la MEP, de continuer à offrir du contenu au public directement depuis chez eux, pour les inspirer tout en les préservant de l’épidémie.

INFORMATIONS PRATIQUES
Le Parlement de la photographie vous propose deux jours de rencontres accessibles en ligne depuis l’INHA, avec l’outil Livestorm.

Vous souhaitez suivre la table ronde “Crise sanitaire, comment exposer la photographie à l’heure du tout numérique ?”
📅 Rendez-vous le 5 mai 2021 de 15h30 à 17h.

La crise sanitaire et la fermeture des musées ont accéléré le processus de transition numérique des institutions, des foires et des galeries. Quelle analyse peut-on aujourd’hui tirer de cette digitalisation à marche forcée ? Quelles conséquences quant à la multiplicité des offres numériques artistiques et pédagogiques? Quels enjeux et perspectives ces nouvelles approches de diffusion impliquent-elles sur le secteur de la photographie ?

Avec Quentin Bajac, directeur du Musée du Jeu de Paume, Simon Baker, directeur de la Maison Européenne de la Photographie, Yaël Kreplak, sociologue, chercheuse associée au Centre d’étude des mouvements sociaux (EHESS, Paris) et au Centre de recherche des liens sociaux (Université de Paris), Robin Perdriolle, fondateur Digital Curator.

mer05mai(mai 5)9 h 00 minjeu06(mai 6)18 h 00 minLa sélection de la RédactionVirtual Event2ème édition du Parlement de la Photographie : Demain, la photographie au défi de la transition !Type d'événement:Conférence,Photographie


>>> INSCRIVEZ VOUS : https://app.livestorm.co/ministere-de-la-culture/parlement-de-la-photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Interview