Temps de lecture estimé : 4mins

Suite à son appel à candidature, le musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône – qui célèbre cette année son cinquantième anniversaire – vient de dévoiler le nom de l’artiste lauréate de la Résidence recherche & création 2022. Il s’agit de Lara Tabet – médecin biologiste et artiste photographe afin d’effectuer sSes recherches autour de l’interaction entre la matière photographique et l’élément biologique. Cette résidence de six semaines lui permettra de disposer d’outils de recherche et de travail et d’un accompagnement par les professionnels du musée.

Le projet
Elle souhaite s’emparer de la collection photographique du musée comme d’un écosystème en symbiose et mutation malgré les protocoles stricts de conservation. En utilisant des méthodes non-destructives pour accéder aux différentes strates d’informations invisibles (tels que l’analyse microbiologique, les filtres de Gabor, les logiciels d’étude d’image, etc.), elle veut révéler un monde microscopique invisible et proposer une relecture de la photographie de paysage dans un territoire/temps actuel, où la position anthropocène est remise en question et l’échelle humaine est décentrée.
Son utilisation de techniques anciennes et expérimentales combinée aux nouvelles technologies de l’imagerie médicale, lui permet d’explorer cet élan de classifier le vivant. Elle créée une tension entre un monde mesuré, scientifique et un système de référence poétique plus large.

À gauche : Lara Tabet The return of the Old Man to his vigor, 2021 Chimigramme © Lara Tabet
À droite : Lara Tabet Selfie with megapixel 2020 © Lara Tabet

La résidence
La résidence de six semaines a pour vocation de nourrir le processus de création de l’artiste en lui proposant du temps, des outils de recherche et de travail, et un accompagnement des professionnels du musée. Elle permettra à l’artiste d’explorer les collections, d’expérimenter, de réaliser des prises de vues, des essais techniques, et de produire quelques travaux.

Suite à sa spécialisation en pathologie clinique à l’American University of Beirut Medical Center en 2012, Lara Tabet étudie la photographie à l’ICP de New York munie de la bourse Lisette Model. Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions dans le monde arabe, aux États-Unis et en Europe notamment à la Villa Empain (Bruxelles, 2022), à l’Institut du Monde Arabe, (Paris, 2019), aux Rencontres Internationales de la photographie (Arles, 2019), à la Galerie Janine Rubeiz (Beyrouth, 2019), au Wesfälischer Kunstverein, (Munster, 2019), au Tabakalera International Center for contemporary culture (San Sebastian, 2018),… Lara Tabet a reçu le soutien de l’AFAC (Fonds arabe pour l’art et la culture) et d’Al-Mawred Al Thaqafi ; elle a reçu la bourse Arte East en 2016 et le prix du musée Sursock en 2018. En 2021 elle est lauréate de la résidence Trame à la Cité internationale des arts et du programme Nafas pour une résidence et exposition personnelle au Centre Intermondes à la Rochelle. En 2022, elle reçoit le Prince Claus Mentorship Award for cultural and artsitic response to evironmental change et rejoindra le bateau scientifique Tara lors de sa mission microbiome le long de l’Atlantique. Son travail à l’intersection entre photographie, biologie et environnement est ancré dans la recherche et l’expérimentation. Ses travaux en cours interrogent le potentiel diagnostique et forensique de l’eau ainsi que l’écotoxicologue et les écologies aquatiques comme lieu d’enjeux de pouvoir politique. Sa méthodologie consiste à collaborer avec d’autres scientifiques ainsi que des laboratoires de recherche afin de concevoir des protocoles élaborés qui brouillent les frontières entre la création d’images scientifiques et l’artefact dans une tension constante entre le biopolitique et le bio-poétique.

BIENTÔT AU MUSÉE

sam02jul(jul 2)11 h 30 mindim25sep(sep 25)17 h 45 minPenser / Classer : 50 ans du musée (volet 1)hommage à Georges PerecMusée Nicéphore Niépce, 28 quai des messageries 71100 Chalon-sur-SaôneType d'événement:Exposition,Photographie

sam02jul(jul 2)11 h 30 mindim25sep(sep 25)17 h 45 minOù subsiste encoreLaurence Leblanc Musée Nicéphore Niépce, 28 quai des messageries 71100 Chalon-sur-SaôneType d'événement:Exposition,Photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News