Temps de lecture : 1 minute et 55 secondes

Cette semaine, dans notre rubrique consacrée aux photographes, nous publions photographe la série « Instabilité » réalisée par l’artiste belge Thomas Vanoost. Grâce à la photographie, Thomas Vanoost nous livre sa vision du monde en pleine mutation et en perpétuel mouvement. Des images vibrantes et assourdissantes.

Cette série de photographies en exposition multiple explore le thème infiniment classique de la ville et de ses habitants. Ce qui fait la spécificité de ce travail, c’est qu’il cherche à exprimer visuellement le mouvement constant, le chaos et l’impermanence de la vie au cœur des grandes métropoles contemporaines.

Ma démarche photographique trouve ses sources dans l’ontologie, la branche de la philosophie qui s’intéresse à la nature de l’être, et dans la phénoménologie, qui s’intéresse entre autres à la façon dont le monde se donne à percevoir. Sans entrer dans les détails ni utiliser trop de jargon, je voudrais cependant donner quelques clés de lecture pour expliquer mon approche.
Le concept central autour duquel s’articule cette série est l’idée selon laquelle toute réalité est intrinsèquement chaotique et instable. Cette vision du monde comme traversé par un mouvement éternel de changement n’a rien de nouveau en philosophie. Héraclite d’Ephèse l’avait déjà formulée au Ve siècle avant Jesus Christ, à travers le concept de « pantha rei », expression qui signifie littéralement « toutes les choses coulent » et qui exprime l’idée d’un monde en mouvement perpétuel. Aujourd’hui, ce concept reste plus que jamais d’actualité. Pour le meilleur et pour le pire, nous vivons dans un monde en changement, qui évolue tellement rapidement que nous ne parvenons pas toujours à en suivre le rythme. C’est cette frénésie de l’existence, cette insabilité radicale où rien n’est jamais certain ni acquis, que j’essaie de retranscrire en images, par le biais d’expositions multiples qui me permettent de superposer plusieurs moments, et de créer une impression de dynamisme au coeur même de l’image photographique qui est, par définition, statique.

Né en 1982, Thomas Vanoost est un artiste belge utilisant la photographie comme support et travaillant Bruxelles. Diplômé d’une école de photographie en 2002, il a en parallèle étudié la philosophie, la sociologie et la finance avant de poursuivre une carrière dans le secteur financier. À la suite d’une remise en question existentielle, il se consacre depuis 2015 à son activité de photographe. Profondément influencé par son background en philosophie, son travail cherche à interroger le rapport de l’humain à un monde chaotique en perpétuel mouvement.
Thomas Vanoost collabore avec la Bell Gallery à Amsterdam et avec l’agence 2ArtAngels à Paris. Ses photographies ont été exposées et publiées dans plusieurs pays en Europe et en Amérique du Nord.

https://thomasvanoost.com/


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

X
X