L'EditionPhoto

Les 1000 vies de Cookie Mueller, diva underground

Temps de lecture estimé : 3mins

Lorsque j’ai vu Cookie Mueller pour la première fois, c’était il y a 20 ans, à Paris, sur les photographies de Nan Goldin lors de son exposition rétrospective au Centre Pompidou. Une de ses séries, constituée d’une quinzaine de portraits The Cookie Portfolio 1976-1989, représentait Cookie Mueller dans les moments importants de sa vie. Goldin avait fixé avec force et pour l’éternité, celle qui fût sa meilleure amie et sa muse pendant plus de 10 ans. À l’époque j’étais photographe, et ce travail, d’une très grande intensité, m’avait durablement bouleversé.

Actrice fétiche du réalisateur John Waters, Cookie fût l’étoile filante et la figure emblématique de la contre-culture américaine des années 70 et 80. Diva underground, elle fût aussi écrivaine, mère de Max, tatoueuse, go-go danseuse, styliste, critique d’art, hors-la-loi,… Inspiratrice incontestable, elle côtoya Jim Morrison, Divine, Jimi Hendrix, la Manson Family, Klaus Nomi, Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Les Ramones, Patti Smith, Blondie, Sonic Youth et fût également photographié par Robert Mapplethorpe, Patrick Mc Mullan, Peter Hujar,… Madonna copia son style vestimentaire et on dit d’elle, qu’elle était une Patti Smith qui ne faisait jamais la gueule. Cookie meurt du sida, à New York en 1989, elle a 40 ans.

Poussée par ses ami.e.s, Cookie Mueller a écrit ses mémoires sous forme de petites nouvelles thématiques. Publiées dans les années 90 aux États-Unis, ces deux ouvrages n’arrivent en France qu’en 2017, admirablement bien traduits par Romaric Vinet-Kammerer. Ils sont tout d’abord édités aux Éditions Finitude (superbes couvertures) et les Éditions 10/18 les éditent à leur tour, il y a peu, en version poche.

Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir et Comme une version arty de la réunion de couture sont deux petits trésors littéraires. Un tourbillon de liberté et de poésie souffle sur ces deux ouvrages, et cela fait un bien fou ! Cookie nous embarque dans sa vie marginale, transgressive, trash et provo, avec profondeur et panache. Cookie Mueller a vécu 1000 vies. Inspiratrice d’une époque, elle le fût parce que terriblement attachante, désopilante et incisive. Ses écrits se dévorent et sont un don de soi généreux et élégant, parfois déchirants, toujours bienveillants… deux véritables cadeaux.

En 2019, Romaric Vinet-Kammerer écrivait « Cookie Mueller était un esprit libre, une enfant sauvage, une authentique bohémienne, une mère, une muse, une confidente. « l’antidote à une soirée ratée », une inspiration, un esprit protecteur et une alchimiste. Elle aurait eu 70 ans cette année. La traduire a, une nouvelle fois, été un très grand bonheur ».

Il y a 20 ans, je voyais Cookie pour la première fois, je suis heureuse aujourd’hui de l’avoir enfin rencontré.

Éditions Finitude – Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir, 2017, 17 euros
Comme une version arty de la réunion de couture, 2019, 17,50 euros
Éditions 10/18 – Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir, 2018 – 6,60 euros
Comme une version arty de la réunion de couture, 2020 – 7,10 euros

Lire aussi :
Le sujet photographique au-delà de la mort, dans les œuvres de Nan Goldin et Julia Margaret Cameron, de Marwan T. Assaf, aux Éditions The Eyes, 2019
Article de Fabien Ribery du 26/01/21 : https://lintervalle.blog/2021/01/26/esprit-es-tu-la-de-la-mort-dans-les-photographies-de-nan-goldin-et-julia-margaret-cameron-par-marwan-t-assaf-chercheur/

The Cookie Portfolio 1976-1989 / Série photographique de Nan Goldin, à voir sur www.frac-auvergne.fr / Collection photographies du Fonds régional d’art contemporain – Frac Auvergne.

#culture #photographie #litterature #cookiemueller #nangoldin #johnwaters #romaricvinetkammerer #edition #collection #oeuvrelitteraire #editionfinitude #edition10/18

Christine Bréchemier
Après avoir débuté sa carrière professionnelle au service commercial et communication de l’Agence France-Presse (AFP), Christine Bréchemier intègre en 1998, l’école photo expérimentale et le collectif de l’Atelier Réflexe à Montreuil. Photographe pendant plus de 10 ans, elle rejoint en 2012 le comité artistique du festival Circulation(s) dédié à la photographie émergente en Europe. Elle devient attachée de presse indépendante et cofonde IZO Photographie. Responsable de communication, elle collabore depuis avec différents acteurs du monde de la photographie.

    You may also like

    Photo

    Hunt, une série de Jean-Luc Feixa

    Avant de prendre nos quartiers d’été, nous partageons avec vous la série “Hunt” réalisé par le photographe bruxellois Jean-Luc. Dans ce travail, ...

    En voir plus dans L'Edition