PhotoPortfolio

Hunt, une série de Jean-Luc Feixa

Temps de lecture estimé : 3mins

Avant de prendre nos quartiers d’été, nous partageons avec vous la série “Hunt” réalisé par le photographe bruxellois Jean-Luc. Dans ce travail, il retranscrit ses souvenirs d’enfance en photographiant en noir et blanc les paysages ruraux gravés dans sa mémoire. Ces paysages vallonnés, vierge de toute présence humaine sont sa Madeleine de Proust. Cette rubrique est la vôtre, comme Jean-Luc Feixa, soumettez vos portfolios pour une reprise des publications en septembre prochain !

Chacun à sa Madeleine de Proust. Moi, elle ressemble à un paysage vallonné que peu à peu grignote des carrières gloutonnes.

Au bas mot, la zone doit faire 3km carré. C’est peu, mais assez pour conserver une foule de souvenirs de jeunesse.

Il y a d’abord ces champs, tapis de nuances grises et vertes, s’étirant à perte de vue et qui, à la bonne saison, voient les pieds de maïs s’ériger vers le ciel couleur azur.

Il faut se perdre dans ce labyrinthe, entendre craquer les épis sous les semelles humides, prendre son souffle dans la buée matinale… Ces terrains ont un parfum particulier, qui par les froides journées d’hiver, me rappellent le temps ou enfant j’accompagnais mon oncle à la chasse aux perdreaux. Ça et là des arbres, tantôt alignés en bande, tantôt solitaires, surplombent les étendues et dessinent dans le brouillard des formes baroques.

Puis il y a la vue, unique et grandiose sur la chaine des Pyrénées. Chez moi, l’horizon est fermé. Ce n’est pas comme aux États-unis où les routes s’allongent à l’infini. Non. J’ai grandi avec ces montagnes en face, barrières protectrices et gardiennes jalouses des nuages de pluies. La vue, l’odorat, le toucher de la terre, cette terre fertile abreuvée à n’en plus pouvoir par les soubresauts de la Garonne. Tout y pousse, c’est un grenier où les cultures des hommes ravissent gibiers, rongeurs et volatiles.

Arpenter ces 3km c’est enfin s’immerger dans un concert de cris de buses, de huppe et de galop de lièvres apeurés. Habitué au bruit constant de la ville, j’essaie le plus souvent possible d’offrir à mes oreilles le plaisir de cette douce mélodie.

Tourbillonnante le jour, cette dernière sonne à tempo lent de nuit, alternant avec un silence lourd, presque palpable. J’apprécie tout particulièrement ces heures, ou guidé par la lumière de la lune, je déambule sur ces chemins.

Hunt est le portrait fidèle de cet archipel, terre de jeux pour mes souvenirs d’enfants et paysage de choix pour les récits en devenir.

Site internet : https://www.jeanlucfeixa.com/


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo