Temps de lecture : 1 minute et 35 secondes

Cette semaine, nous avons choisi de vous présenter une série d’une grande poésie, réalisée par la photographe Marie Leroux. Ce travail nous a été soumis par email au mois de novembre et elle vient nous faire voyager dans les confins de l’Afrique de l’Ouest, au Bénin. Terre mère de la religion vaudou…

Le Bénin est considéré comme le berceau du vaudou, culte animiste lié à une mythologie très ancienne qui confère une force force vitale à tous les éléments, animaux, êtres ou objets.
Pays où le monde des esprits est imbriqué à celui des vivants, où la vie tutoie de si près la mort, où l’on attribue une signification seconde à chaque chose. La réalité qui se dessine ici contient en elle-même un au-delà, un ailleurs. L’imaginaire s’imbrique au réel pour dessiner un territoire où le visible n’existe pas sans l’invisible. La tradition orale béninoise décrit des mythes fondateurs où l’animal est symbole de sacralité, l’incarnation d’une divinité.
L’heure bleue est cet interstice, ce temps où la clarté cohabite avec l’obscurité. Temps suspendu, indéfinissable, entre éveil et sommeil, rêve et insomnie. Heure nébuleuse qui évoque des territoires vacillants, les repères se brouillant avec l’opacité de la nuit. Avec elle surgiront d’autres ombres, aux contours plus ténus, empreints de mystère et de mysticisme.

Marie Leroux est une photographe française née en 1986. Après l’obtention d’un master de recherche en arts plastiques, elle étudie la photographie au sein de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles dont elle sort diplômée en 2013.
Elle poursuit un travail de création photographique au croisement d’approches plastiques et documentaires.
Son travail est exposé et projeté dans divers festivals, notamment au festival Voies off à Arles, à Toulouse pour le festival Manifesto, Planche(s) Contact à Deauville, ou encore par le Club des Directeurs Artistiques à Arles et Paris.
Le CNAP lui attribue en 2018 une bourse de soutien à la photographie documentaire contemporaine pour poursuivre son travail au Bénin.

http://www.marieleroux.com/


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

X
X