PhotoPortfolio

Phoenix, portraits de Grands brûlés au Collodion Humide par Clément Marion

Temps de lecture estimé : 3mins

Cette semaine, dans notre rubrique portfolio, nous partageons un travail réalisé par le jeune photographe français Clément Marion. “Phoenix” est une série de portraits de grands brûlés réalisés au collodion humide, un procédé ancien inventé au milieu du XIXème siècle. À cette occasion, une campagne de financement pour l’édition et l’impression d’un recueil photographique à but thérapeutique vient d’être lancée. Ce recueil sera envoyé gratuitement dans plusieurs hôpitaux et auprès de plusieurs professionnels de santé qui servira de support à l’accompagnement médical et psychologique de grands brûlés, en France. Cette rubrique est la vôtre, comme Clément Marion, vous pouvez nous soumettre vos travaux en vue d’être publié·e.

«Etre un grand brûlé c’est apprendre à vivre avec un corps marqué, réparé, cabossé, un corps qui tous les jours nous rappellera le jour où tout a basculé.» – Clélia Lebreton

Le collodion humide est composé entre autres de deux éléments principaux, le collodion Cooper et le nitrate d’argent. Séparément, ils sont tous deux utilisés en médecine, pour la cicatrisation. Ensemble, ces deux éléments forment une émulsion photographique sensible semblable à une fine peau étalée sur plaque de verre. Cette pellicule sèche peu à peu dès la préparation à la prise de vue, jusqu’à la fin du développement de la photographie. Elle finit par se durcir, se rétracter, parfois se craqueler et souvent changer de couleur. Le parallèle entre cette texture et celle de la peau cicatrisée des grands brûlés étant évident, j’ai décidé d’utiliser le collodion humide pour traiter ce sujet.
L’être humain est gêné face à la différence. Partager, montrer, c’est briser des silences qui mettent mal à l’aise. Parce que ce qui blesse, c’est le regard des autres, l’ignorance. Ces photographies sont un message de tolérance et d’espoir pour toutes les personnes qui sont contraintes de vivre avec leurs marques.

Je suis Clément Marion photographe argentique, spécialisé dans les procédés alternatifs et anciens. J’ai débuté la photographie très jeune, numérique d’abord, puis je suis passé à l’analogique, que je n’ai depuis plus quitté. Après un bac, suivi d’un BTS en science, j’ai débuté un cursus de praticien photographe à l’école de l’ETPA (Toulouse). Après une année sabbatique, durant laquelle j’ai pu affiner ma pratique photographique et trouver en quelque sorte une signature photographique, j’ai terminé ma troisième année avec une mention du jury. Je me suis depuis lancé en tant qu’auto-entrepreneur et photographe auteur. J’ai grandi dans le Var, fait mes études à Toulouse, et je suis maintenant installé dans mon laboratoire, en région parisienne.

> Participer au financement participation de ce projet d’édition :
https://fr.ulule.com/brules_recueil_photo/

En savoir plus :
https://www.instagram.com/analogapertures/


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo