PhotoPortfolio

Tout était calme, un sujet documentaire de Mathilde De Keukelaere

Temps de lecture estimé : 2mins

Entre documentaire et photographie plasticienne, l’œuvre de Mathilde De Keukelaere se concentre sur l’Humain. Sa série “Tout était calme” traite des attentats, et plus particulièrement de ses victimes et des témoins. Elle est partie à la rencontre des survivants, des proches ou des aidants pour rendre visible les blessures et séquelles psychologiques occasionnées par ces actes : “Nos rencontres sont devenues la plupart du temps de douloureuses plongées introspectives dans une mémoire à vif, une immersion profonde dans un récit qui effaçait l’appareil photographique et me permettait de révéler ces traces invisibles”.

Ces dix dernières années, la France a subit un grand nombre d’attaques terroristes.
Souvent, les traces en ont été effacées et la vie a repris son cours, « presque comme avant ».
Mais comment les victimes ou les témoins de ces drames peuvent-ils se relever après une telle épreuve ?
Beaucoup de victimes ne portent pas les stigmates de blessures mais les traumatismes psychologiques sont pour autant bien ancrés et les lésions laissées ne s’estompent jamais pleinement.

Mathilde De Keukelaere est née à Paris en 1993. Après avoir obtenu une licence en Arts plastiques à l’université de Paris VIII à Paris, elle intègre l’ETPA de Toulouse en 2017 dont elle obtient le « Grand Prix Photo » en 2020.
Son travail photographique se situe entre documentaire et photographie plasticienne. Ses sujets s’articulent principalement autour de la figure humaine, de questions sociales et environnementales.
Sa démarche photographique tend à questionner une histoire collective à l’aide de parcours individuels. Les notions de trace, de mémoire, et d’identité sont au coeur de sa recherche photographique.

https://mathildedekeukelaere.com/


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo