PhotoPortfolio

Sans Corps, migration long la route des Balkans, une série d’Anna Elisabetta Raffin

Temps de lecture estimé : 4mins

Cette semaine, dans notre rubrique réservée aux photographes, nous vous présentons une série réalisée par Anna Elisabetta Raffin. “Sans Corps” est un projet artistique sur le phénomène de la migration le long la route des Balkans. L’auteure a collecté les vêtements abandonnés par les personnes venues traverser les frontières franco-slovènes pour les photographier comme des produits vendus en e-commerce.
Cette rubrique est la vôtre, vous pouvez nous soumettre vos travaux.

Le projet photographique que je vous soumets s’appelle Sans Corps et concerne le phénomène de la migration long la route des Balkans.
Il ne s’agit pas d’un reportage mais d’un travail artistique: j’ai collecté les vêtements abandonnés dans les bois par les personnes qui traversent la frontière franco-slovène. Ensuite, je les ai photographiés comme dans un service Packshot et les ai organisés dans un site qui ressemble à un e-commerce. Le contraste qui se crée entre l’apparence commerciale et les vêtements usés devrait susciter la consternation et donc conduire à la réflexion. De plus, pour chaque vêtement, il y a un bouton BUY qui invite à cliquer pour diriger l’utilisateur vers une page de donations. J’ai voulu ajouter cette page pour remplacer le geste d’achat par un geste d’aide. Les dons ne sont pas gérés par moi mais vont directement sur le compte de l’association Linea d’Ombra qui opère à Trieste (Italie) pour soigner et soutenir les migrants.

Pourquoi Sans Corps? L’absence du corps n’est pas seulement une référence au corps humain qui a porté ces vêtements, avant qu’ils ne soient ôtés à la hâte pour enlever avec eux l’odeur prégnant de la forêt, de la peur et du voyage souvent violent qu’il a vécu. Il s’agit avant tout d’une allusion au corps privé de valeur humaine, de droits et de rôle social. Non seulement ce corps doit passer par les étapes les plus extrêmes de la survie: faim, soif, froid, douleur, fatigue, sommeil. Non seulement il est violé et humilié par la torture physique et psychologique, mais il est également privé des droits civils et humains que notre société reconnaît comme des droits universels.

Comme nous le savons tous aujourd’hui, grâce au travail des associations, des militants et des journalistes qui dénoncent sans cesse cette réalité, ces corps sont enfermés dans des camps sans perspectives d’avenir, dans des conditions hygiéniques et sanitaires dégradantes, privés de dignité, battus et humiliés par la police croate, continuellement rejetés, certains trouvent la mort, d’autres deviennent fous, d’autres encore, s’ils s’en sortent, porteront ce traumatisme en eux pour la vie.

Étant donné que le projet a été conçu comme une boutique en ligne, pour pouvoir comprendre la démarche dans sa globalité je vous invite à le visiter à l’adresse suivante : www.senzacorpo.com

Je m’appelle Anna Elisabetta Raffin, j’ai 33 ans, je suis italienne mais je vis en France depuis plusieurs années.
Je suis diplômée en Littérature de l’université de Padoue, en Italie, et en Arts du Spectacle – Parcours Image – de l’Université de Lyon2, en France. Je suis actuellement inscrite à distance au programme de maîtrise en Cultures Modernes Comparées à l’université de Turin, en Italie.
Je suis une photographe indépendante et autodidacte, car je suis très sensible aux questions concernant la condition humaine, je travaille principalement sur la photographie documentaire. En ce qui concerne le thème des migrations, en dehors de ce projet, j’ai réalisé un reportage pour l’association Forum Réfugiés en France et pour une association de mineurs en difficulté familiale et
des mineurs non accompagnés, toujours en France.
Je travaille aussi beaucoup sur la photographie d’art, à travers laquelle j’essaie d’étudier et de réfléchir sur le concept d’image, surtout en relation avec notre société, qui est la société de la performance et de l’apparence.

Instagram : https://www.instagram.com/naeli_k_ilean/
WebSite : https://annaelisabettaraffin.wixsite.com/annaelisabettaraffin


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

 

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo