L'Invité.e

Carte blanche à Nathalie Herschdorfer : Prix Elysée

Temps de lecture estimé : 3mins

Pour sa troisième carte blanche, la nouvelle directrice de Photo Elysée, Nathalie Herschdorfer, nous présente la sélection des finalistes de cette 5ème édition du Prix Elysée. C’est hier, à l’occasion de la semaine d’inauguration du festival des Rencontres d’Arles que les noms des huit photographes nominé·es ont été dévoilés ! L’occasion également de découvrir les travaux de Kurt Tong, un artiste de Hong Kong et dernier lauréat du Prix Elysée !

Le Prix Elysée récompense le travail de photographes internationaux. Il est organisé tous les deux ans par Photo Elysée, la 5ème édition est lancée en 2022. Il n’a pas de thème, pas de limite d’âge. Tous les genres et techniques photographiques sont bienvenus. Les projets proposés doivent être inédits. Chacun.e des 8 nominé.e reçoit 5’000 CHF pour développer son projet et la ou le lauréat.e désigné.e par un jury international reçoit 80’000 CHF pour finaliser son projet et le publier.

Hier à Arles, nous avons dévoilé les photographes nominé.e.s lors d’une soirée à Croisière : Vincen Beeckman, Debi Cornwall, Siân Davey, Nicolai Howalt, Khashayar Javanmardi, Alice Mann, Gloria Oyarzabal et Virginie Rebetez. Chacun a pu présenter le projet sur lequel il ou elle va travailler dans le cadre du prix.

© Kurt Tong, Dear Franklin, 2021 / Prix Elysée

Nous y avons également présenté le travail de Kurt Tong, un artiste de Hong Kong, dernier lauréat du Prix Elysée. Il a un travail très poétique. Dear Franklin, produit grâce au Prix Elysée et publié aux éditions EXB a pour point de départ un ancien coffre en bois scellé, contenant des lettres d’amour. Ecrites dans les années 1940, elles sont signées par un certain Franklin Lung, issu d’une modeste famille de Hong-Kong, et adressées à sa fiancée Dongyu, fille d’un général du Kuomintang. Mais l’histoire est tragique et le mariage prévu n’a pas lieu. En 1948, Dongyu meurt dans le naufrage du SS Kiangya, bondé de réfugiés fuyant l’armée communiste. Franklin, inconsolable, organise alors une cérémonie de mariage fantôme pour se lier à jamais avec l’esprit de Dongyu. C’est ce destin incroyable que Kurt Tong a choisi de raconter, pour mettre en perspective les bouleversements politiques actuels. Ce projet convoque à la fois la grande Histoire avec des sujets fondamentaux, tels l’immigration, la guerre, l’expatriation, et porte également sur une histoire d’amour qui touche chacun d’entre nous.

http://prixelysee.ch

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e