Temps de lecture : 2 minutes et 13 secondes

Pour clore cette semaine de carte blanche, notre invitée de la semaine, la photographe française Corinne Mercadier, a choisi de nous présenter une photographe dont les images la touchent beaucoup. Il s’agit de Christine Lefèbvre, qui a publié le livre « L’entre temps » aux Editions Filigranes en 2017. Ce sont des photographies argentiques qu’elle tire elle-même, silencieuses, des images fortes de choses fragiles.

J’ai écrit le texte qui accompagne ses photographies, en voilà quelques extraits :

Voyage
A l’aube elle s’extrait de l’habitacle et se dilue dans l’immense paysage. La chambre 6×6 est prête.
Elle lâche prise, dans ce moment de passage de la lumière.
Elle arrive au milieu, dans le flux d’événements millénaires, ou soudains, éphémères et fulgurants. Une cascade, un oiseau. Elle oublie.
Eparpillée, fondue dans l’espace, elle déclenche lorsqu’elle voit l’image depuis l’intérieur de son sujet. Lorsqu’elle devient élémentaire, et que sa photographie portera l’empreinte de cet accord…
Cosmique, microscopique, elle feuillette le temps et les pages lui reviennent dans la chambre noire […]
[… ]Elle voit un glaçon roulé par les vagues et lui demande son image. Il se consumait en elle. Elle l’a reconnu. Elle a déjà été glace, feu et terre, atome. Elle a déjà été femme, elle se souvient qu’elle respire l’air de mondes anciens […]

Rendez-vous
Un jour, de voyage en voyage, elle a rencontré Eurydice qui marchait devant elle. Le monde inversé, Orphée derrière Eurydice, mais pour un photographe c’est tout à fait habituel. Elle la suit. C’est une vieille dame noire mince à la peau drapée par la vie, deux nattes de gamine, grises. Elle se tient très droite et porte son âge avec une grande dignité. Dominant son hésitation, elle fait demander son accord pour prendre une image de son dos. Elle est frappée par le fait qu’il émane d’elle un savoir : laisser le temps nous accompagner avec grâce. C’est la beauté absolue. La vérité.
Cette Dame lui offre son dos. Elle donne sa confiance, il en faut, car non seulement elle ne connaît pas celle qui l’a abordée, mais elle ni personne n’a jamais vu son corps d’ailleurs que du côté de ses propres yeux. Elle pourrait craindre le jugement d’un autre sur son dos, terra incognita, ombre, inconnu.
Les nattes de l’enfant qui vibre encore en elle sont retenues en un seul lien et forment une lyre, souvenir d’un mythe […]

Retour
Les jours suivants, elle descend au laboratoire et tire ses photographies. Elle adore être là. Là où elle réveille les promesses endormies sur les négatifs et les pousse vers la lumière. Dans ce lieu silencieux elle est à l’écoute de sa partition. Choisit les photographies qui gardent trace du désir qui les ont déclenchées. Achève de leur donner corps, ombres et lumières […]
[…] La porte s’ouvre sur la littérature, le cinéma, la photographie. Comme tout un chacun, elle est accompagnée […]
[…] Les arbres généalogiques des artistes bruissent dans leur mémoire.

Corinne Mercadier

De nationalité belge, Christine Lefèbvre vit et travaille à Bruxelles.
Elle a étudié la photographie à l’académie d’Ixelles ( 2005-2009)

Principales expositions :
2019 Chateau du Karreveld, Molenbeek
Galerie La chambre claire, Douarnenez
Galerie Bernard Chauveau, Paris
2018 Centre d’Art de la chapelle de Boondael, Bruxelles
2014 Festival “Présence(s) Photographie” Montélimar
2014 Festival “Promenades photographiques” Vendôme
2012 Festival “Les nuits photographiques” de Pierrevert
Galerie 127, Marrakech, Maroc
2011 Galerie OZ’ART, Tours.
“Les photographiques” Le Mans
2009 D.S. Galerie, Bruxelles Exposition collective
2008 Galerie “Le Chantier”, Vichy
2007 Galerie Acte 2, “Arts Paris” au Grand Palais Exposition collective

INFORMATIONS PRATIQUES
L’entre temps
Filigranes Editions 2017
Collection Hors Collection
Format 215 x 300
Anglais/Français
46 photographies en bichromie
80 pages
ISBN : 978-2-35046-426-8
https://www.filigranes.com/livre/lentre-temps/

X
X