Temps de lecture estimé : 4mins

Edouard Taufenbach, lauréat du l’édition 2020 du Prix Swiss Life à 4 mains avec le compositeur Régis Campo, pour Le Bleu du Ciel, a lancé son exposition itinérante au salon A PPR OC HE. L’occasion de se replonger dans ce voyage fascinant aux confins de l’espace et du temps entre expérimentations du médium et puissance fictionnelle. En plus d’un très bel ouvrage aux éditions Filigranes, La Piscine de Roubaix vient d’inaugurer l’exposition lauréate, qui sera visible tout l’été avant d’être présenter à Arles, Bordeaux et Paris. Edouard Taufenbach a répondu aux questions de Marie-Elisabeth de la Fresnaye.

L’opportunité que représente la participation à Approche

C’est l’opportunité d’exposer le travail dans une foire curatée de grande qualité et d’une rencontre avec le public, les institutions et les collectionneurs.

Le Bleu du ciel, genèse et enjeux

Le Bleu du ciel naît d’un souvenir d’enfance, les hirondelles sur les fils électriques avant leur grand départ pour la migration africaine en septembre.
Le travail s’est fait le temps d’une résidence à la Villa Médicis au printemps dernier, il a pour projet de restituer la sensation du mouvement du vol des hirondelles.

L’itinérance du projet, prochaine étape à La Piscine puis Arles, Bordeaux et Paris

Le projet est actuellement exposé au Musée de la Piscine à Roubaix (jusqu’au 5 septembre), nous y avons rassemblé des œuvres autour de la couleur. Il sera ensuite exposé dès le 4 juillet aux Rencontres photographiques à Arles, à la galerie Le Belle Étoile, avec une pièce monumentale, un triptyque de 3m x 6m. Enfin à l’automne, le travail sera exposé à la galerie Arrêt sur l’Image à Bordeaux puis au Jeu de Paume à partir du 11 octobre.

Pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas comment définissez-vous votre pratique ?

Bastien Pourtout et moi développons une pratique faite de protocoles et de jeux. On ne se considère pas comme des photographes mais plutôt comme des artistes travaillant à partir des images, pour les assembler et les réorganiser.

Quel impact le confinement a t-il eu sur vous ?

En résidence à la Villa Médicis en mars et avril dernier, la mise en place du confinement en Italie a profondément modifié la nature de notre relation de travail. A notre retour en France, nous avons naturellement décidé de nous associer en duo artistique, de signer ensemble LE BLEU DU CIEL et les projets futurs.

Edouard Taufenbach, photographe
Edouard Taufenbach est né en 1988. Diplômé d’un master II arts et médias numériques de Paris 1 – Panthéon Sorbonne, il a déjà de nombreuses expositions personnelles à son actif. Il reçoit le Prix Coup de Coeur du Festival Ici & Demain en 2014 et est accepté en résidence à la Villa Médicis en 2019. Il est représenté par la galerie Binôme à Paris, la Elizabeth Houston Gallery à New York, Spazio Nuovo à Rome, et l’Almanaque Fotográfica à Mexico City.
Edouard poursuit un travail formel à partir de photographies. Il retravaille des photographies déjà existantes à la manière d’un monteur. Par l’accumulation, le cadrage, la juxtaposition et la répétition, il cherche à déployer le potentiel formel et fictionnel des images. L’obsession restant liée à l’activation du souvenir, à la réminiscence et à la sensation de mouvement.

Régis Campo, compositeur
Né en 1968, Régis Campo étudie la composition auprès de Georges Boeuf au Conservatoire de Marseille. Il poursuit dans la classe de composition et de civilisations musicales de Jacques Charpentier au Conservatoire national de région de Paris. Il entre ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans les classes d’Alain Bancquart et de Gérard Grisey où il obtient son premier prix de composition en 1995. Dès 1992, il rencontre le compositeur russe Edison Denisov qui le considère alors comme « l’un des plus doués de sa génération ». De 1999 à 2001, il est pensionnaire à la Villa Médicis. Depuis 2003, sa classe de composition au Conservatoire de Marseille est un lieu de partage et d’ouverture à diverses esthétiques musicales. Son style, souvent qualifié de ludique et de coloré, met l’accent sur l’invention mélodique, l’humour, la joie et sur une grande vitalité des tempos. Il est élu à l’Académie des beaux-arts, le 17 mai 2017, dans la section Composition musicale, au fauteuil précédemment occupé par Charles Chaynes.

INFORMATIONS PRATIQUES :

ven28mai(mai 28)11 h 00 mindim05sep(sep 5)18 h 00 minLe Bleu du CielÉdouard Taufenbach & Régis CampoLa Piscine - Musée d'art et d'industrie André Diligent de Roubaix, 23 Rue de l'Espérance, 59100 RoubaixType d'événement:Exposition,Photographie

dim04jul(jul 4)11 h 00 mindim25(jul 25)18 h 00 minLe Bleu du CielÉdouard Taufenbach & Régis CampoLa Belle Etoile, 7, rue des Pénitents Bleus 13200 ArlesType d'événement:Exposition,Photographie

jeu09sep(sep 9)14 h 30 mindim26(sep 26)18 h 30 minLe Bleu du CielÉdouard Taufenbach & Régis CampoArrêt sur l'Image Galerie, 45 Cours du Médoc, 33300 BordeauxType d'événement:Exposition,Photographie

Marie-Elisabeth De La Fresnaye
Après une formation en littérature et histoire de l'art, Marie de la Fresnaye intègre le marché de l'art à Drouot et se lance dans l'événementiel. En parallèle à plusieurs années en entreprise dans le domaine de la communication éditoriale, elle créé son blog pour partager au plus grand nombre sa passion et expertise du monde de l'art contemporain et participe au lancement du magazine Artaïssime.

You may also like

En voir plus dans L'Interview